Analyser un recit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyser un récit

|L'histoire : |intrigue |
| |personnage |
| |espace / décor |
| |temps |
|La narration: |narrateur / auteur |
||focalisation |
| |voix narrative |
| |modalisation |
| |enjeux et valeurs |
|Critères d'évaluation |  |

 

 Un récit est un système complexe: l'action racontée par unnarrateur selon un certain point de vue constitue un emboîtement logique parce qu'une situation va entraîner un certain type d'actions, pas n'importe lesquelles. Cette succession d'événements, appelée intrigue, se déroule autour de personnages plantés dans un décor et placés sur l'axe du temps.

Pour la facilité de l'apprentissage on peut distinguer l'histoire (on dit aussi la fable) et sanarration.

a/ L'histoire : quatre constituants de base.

1. L'intrigue

Isolons d'abord la structure du récit (le scénario).
Un récit est un enchaînement logique d'actions (coupées de descriptions) qui peuvent être groupées en séquences narratives. Une séquence contient trois termes :
|[pic]|

Ce " schéma des possibles narratifs " de C. Brémond illustre clairement qu'un récit peut se développer à l'infini puisque chaque passage à l'acte ou transformation peut donner lieu à une ou plusieurs nouvelles séquences.
Un texte se découpe en paragraphes, mais ce découpage ne correspond pas toujours au découpage en unités narratives. Pour repérer celles-ci, on rechercherales ruptures:
• ruptures temporelles: passage d'un moment à un autre;
• ruptures spatiales: passage d'un lieu à un autre;
• ruptures actorielles: changement, addition ou suppression d'acteurs;
• ruptures logiques: oppositions, causes, ...
Il arrive que, dans un récit, un récit secondaire ou sous-récit ou micro-récit soit incorporé, enchâssé.
L'ensemble du récit apparaîtcomme une large séquence englobante construite en trois temps (schéma narratif):
Situation initiale [pic]Transformation(s) [pic]Situation finale.
La situation initiale est caractérisée par un déséquilibre, un manque à combler, une éventualité. Elle contient des informations essentielles pour une bonne compréhension de la suite, elle nous donne, en général, le nom des personnages, elle nous livre desindications de temps et de lieu.
Entre la situation initiale et la transformation se situe l'élément modificateur ou perturbateur: il est souvent annoncé par un indice de temps et il est marqué par un changement de conjugaison. Il vise à rompre l'équilibre de la situation initiale. Il est le premier événement d'une série d'autres qui découlent de lui.
La ou les transformations (épreuves,péripéties, événements...) vise(nt) à rétablir l'équilibre. Ce qu'on désigne de cette façon ce ne sont pas des détails futiles, mais des événements significatifs qui constituent des étapes du récit.
L'élément qui résout d'une façon positive ou négative le problème créé par l'élément modificateur s'appelle élément rééquilibrant ou élément de résolution
La situation finale est atteinte lorsque l'équilibreest rétabli ou lorsqu'il ne peut définitivement plus être rétabli.
|[pic] |

Pour trouver la situation initiale, essayez de répondre aux questions suivantes :
• À partir de quel événement considérez-vous que l'on n'est plus dans le début du récit? À partir de quand peut-on affirmer que l'action est réellement...
tracking img