Analyses de 3 extraits de nana de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4890 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nana de Zola
Texte analytique n°1 : Chapitre 1

( Le texte commence par une pièce de théâtre, La Blonde Vénus, ils sont confondus.

Quel regard Zola nous invite-t-il à porter sur « la chair centrale » de son roman ?

I) L’univers du théâtre
L’univers du théâtre est le lieu de la catharsis où les spectateurs viennent purger leur passion. Il est l’univers du fantasme qui suscite des désirschez les personnages. Il montre par une mise en abîme (qui désigne l’enchâssement d’un récit dans un autre récit, d’une scène de théâtre dans une autre scène de théâtre (théâtre dans le théâtre), ou encore d’un tableau dans un tableau, …) que le monde est théâtre où se jouent nos passions. Zola le choisit pour mettre en plus son travail de romancier en abîme. En effet il y a une proximité entre lethéâtre et le roman qui représente tous deux la société. Ainsi, le personnage de Nana est à la fois construit par le texte et mis en scène au théâtre dans l’histoire. Le lecteur comme les spectateurs du théâtre apprécient donc la fabrication du personnage et le travail de l’auteur comme celui du metteur en scène. En 1881, le roman a d’ailleurs été adapté à la scène par Busnach au théâtre del’Ambigu en raison de son grand succès.
1) Vocabulaire du théâtre
← « les ouvreuses », « les trois coups » : permettent d’entrer dans le texte en même temps que débute la scène

← « l’orchestre », « la salle », « public », « les jumelles », « les applaudissements » : permettent de se ranger du côté du public

← « le décor », « le truc ingénieux » (« deus ex machina » ( intervention divinepour créer des machines), « le filet », « le banc de mousse », « la gaze », « le plumet » : servent à créer une illusion

← « Vénus », « Diane », « Vulcain », « Mars », « jouer », « joua finement », « la loge », « la posture », « la mimique », « la scène » : présente le théâtre comme un artifice (personnes réelles portant un masque)

← « les feux de la rampe » : désigne de façon métaphorique lethéâtre comme une mise en lumière, mais ils sont aussi ceux que Nana allume dans les yeux des spectateurs.

2) Les réactions du public

Les réactions augmentent au fur et à mesure de la représentation « il n’y eut pas d’applaudissement » au début puis « on applaudit » et « un murmure grandit ». Ce phénomène marque une gradation renforcée à la fin par l’opposition dans la même phrase entre« quelques mains » puis « toutes les jumelles ». Le public est fasciné « un frisson remua la salle » (beaucoup de « f » pour désigner les frissons) « les faces se tendaient ». A cet endroit, il y a une énumération marquée par des virgules qui expriment la tension des spectateurs. Le « on » nous fait part des réactions du public dans « jamais on avait osé » qui insiste par l’adverbe « jamais » surle caractère inouï de la scène. Le « fichtre » de Fauchery est l’expression grossière comme si le théâtre remuait des désirs grossiers.

3) La confusion voulue entre le théâtre et la réalité

Le narrateur sème volontairement le trouble dans l’esprit du lecteur en orientant tantôt son regard vers la scène et tantôt vers le public. En effet les noms des personnages sont aussi bien ceux descène « Diane », « Vénus », que le nom réel des acteurs qui jouent ces rôles. Par exemple : « Vénus arrivait » est remplacée par « Nana » dans la phrase suivante, « Mars » par « Prullière » dans la seconde partie. L’auteur fait donc appel à la vigilance du lecteur pour vérifier qu’il a été bien attentif durant le premier chapitre. Il confond la réalité et la fiction de façon volontaire pour montrer quele théâtre est à l’image de la société. C’est ainsi qu’il attire notre attention sur « Steiner » et « Mignon » qui ne font pas partie de la scène mais qui pourtant se sentent visés.

Le théâtre est présenté à la fois comme réel et artificiel à travers de « son corps se devinait » qui rappelle bien la présence d’un corps réel. Comme dans la réalité Nana et Rose Mignon sont des rivales puis...
tracking img