Analyses svt + schemas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Svt : Groupe 4
Analyses des graphiques :
Sur ces graphiques représentant la concentration de LH (ng.ml) en fonction du temps (jours).
* On voit chez laguenon normal (Courbe A) la concentration de LH reste stable (4,5 ng.ml) tout au long du cycle excepté du 12ème aux 15 ème jours où on note un pic dû à la forteaugmentation de concentration de LH atteignant 35 ng.ml.
* On observe chez la guenon ovariectomisée (Courbe B) que la concentration de LH reste quasiconstante tout au long du cycle en étant proche de 20 ng.ml.
* A l’issue de l’ovariectomie puis d’injections d’œstradiol faible au départ (t0) suivit de fortesinjections (t1), on observe alors 2 phases chez la guenon :
_ Lors de la première phase à faible injections d’œstradiol qui comprend les 16 premiers jours ducycle, on observe des minis pics variant de 10 à 25 ng.ml de LH dans les 4 premiers jours puis une baisse générale jusqu’au 16ème jour.
_ Au cours de la secondephase où une forte dose d’œstradiol a été injecté jusqu’à la fin du cycle. On voit quasiment le même pic que sur la Courbe A témoin débutant cette fois du 18èmejusqu’au 22 ème jour, puis une courbe constant allant de 0 à 10 ng.ml de LH jusqu’à la fin du cycle.
Conclusion : Après injections ou production d’œstradiol, onobserve une rapide et forte augmentation de LH. Dans le cycle ovarien de la courbe A cette augmentation est visible entre le 12 ème et 15 ème jour ce quicorrespond à la période d’ovulation. J’en déduis que l’œstradiol hormone ovarienne agit sur la concentration de l’hormone hypophysaire LH qui provoque l’ovulation.
tracking img