Anarchie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche Concept Anarchie

L’anarchie en sciences politiques est une notion vaste et très polysémique. Ses définitions sont parfois même antinomiques.
Communément l’anarchie est issu du grec (anarkhia qui signifie absence de chef) est un Etat de trouble, de désordre due à l’absence d’autorité politique, à la carence des lois.[1] Sur ces fondements l’anarchie constitue un mouvement dephilosophie politique développé au XIXème siècle fondée sur la négation du principe d’autorité dans l’organisation sociale et l’absence de contraintes, de coercition. Cette philosophie réunis un grands nombres d’intellectuels du XIXème siècle tel que Proudhon, Errico Malesta,Pierre Kropotkine. Le mouvement anarchie aura notamment une certaine influence lors de la Guerre Civile Espagnole (1936-1939).Aujourd’hui la mouvance anarchiste perdure malgré une forte propension à la multiplication des tendances et dans une certaine mesure il est possible de dire que sa « structure organisationnelle » est en « toile d’araignée » constituée par l’absence de verticalité.
Cependant cette conception de l’anarchie ne correspond pas au sens apporté par les politistes en théorie des relations internationales.Dans cette discipline l’anarchie n’est pas l’état de trouble ou le désordre mais, établit au contraire un ordre international. L’anarchie en théories des relations internationales renvoie plus au sens grec anarkhia : absence de chef , d’autorité suprême. En effet l’organisation internationale est centrée autour du concept d’Etat et plus particulièrement autour de la notion d’Etat Nation en pleinepuissance de leur souveraineté qui ne pourrait être contestée par une autorité supérieure. Bien qu’il existe des organisations internationales à caractère supra- étatique, celles –ci ne remettent pas en cause ce constat d’anarchie, l’absence de coercition internationale et le principe d’autodétermination des peuples à disposer d’eux mêmes[2] en sont de parfait exemple. Ainsi, l’anarchie enrelations internationales impose le principe de l’inexistence d’autorité régulatrice offrant sécurité et protection. Sous cet aspect anarchie internationale devient polymorphe, les différents types d’anarchies imposeront dès lors une certaine pratique de la politique internationale.
La problématique Quelle est la place de l’anarchie dans l’ordonnancement mondial ? En quoi l’anarchie détermine lecomportement des Etats dans les relations internationales ? L’anarchie est-elle un concept dépassée pour qualifier aux mieux l’ordonnancement mondial ?

Les Idées Forces

L’anarchie internationale est plus particulièrement développée par les courants Réalistes et Néoréalistes ,mais aussi libérale et Néo-libérale ou encore constructiviste. Les théories exploitées sont de nature très diverse et ilexiste différents types d’anarchie internationales reprise aujourd’hui par les théoriciens des RI.

Selon l’analyse de Wendt (constructiviste) on distingue trois formes d’anarchies[3]. Le premier type d’anarchie est l’anarchie hobbienne définie dans le Léviathan dans lequel Hobbes détermine que les Etats souverains « sont à cause de leur indépendance dans une continuelle suspicion, etdans la situation de posture de gladiateurs, leur armes pointées, les yeux de chacun fixés sur l’autre ». Sous cet angle les Etats doivent pour assurer leurs survies, se considérer dans un Etat de guerre permanent et constant où « chaque république possède la liberté absolue de faire ce qu’elle juge le plus favorable à son intérêt .»[4]
La notion d’anarchie selon Locke et Grotius est plus« alternative ». En effet la notion d’anarchie ne permet pas de qualifier l’Etat en qualité état de nature comme en situation de guerre permanente. Ainsi pour Locke le concept d’anarchie repose la différenciation d’Etat de Nature et d’Etat guerre dont reproche à Hobbes d’en faire l’amalgame. Ainsi l’Etat de guerre est présent par épisode de « violence injuste et soudaine »[5]
L’anarchie connaît une...
tracking img