Andrei makine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Né en Sibérie, enfance et adolescence dans un orphelinat sibérien (parents disparus, probablement déportés). Bien qu’ayant eu une scolarité erratique, brillant élèvede philosophie et de français qu'il étudie depuis l’école primaire. Boursier, il rédige une thèse de doctorat sur la littérature française contemporaine à l’Universitéde Moscou. À 30 ans, s’installe à Paris, professeur de russe, dépose une thèse de doctorat sur Ivan Bounine (1870-1953) à la Sorbonne. Premier roman La Fille d’unhéros de l’Union soviétique (1990). Choisit le français comme langue scripturale. 1995 le prix Goncourt, le prix Goncourt des lycéens et le prix Médicis ex æquo pour sonroman Le Testament français ; Prix Eeva Joenpelto (Finlande) 1988 (Le Testament français); Prix RTL-Lire 2001 (La Musique d'une vie); Prix de la Fondation Prince Pierrede Monaco 2005 (pour l'ensemble de son œuvre); Prix Lanterna Magica du Meilleur Roman Adaptable à l’Ecran 2005 (La Femme qui attendait). Vit actuellement à Paris maisse tient, autant que possible, à l’écart de la vie littéraire, se consacre entièrement à la littérature. L’obtention du Goncourt lui valut, entre autres, lanationalité française préalablement refusée.

Le 19 novembre 2008, Andreï Makine assiste à la première « mise en voix » intégrale de sa pièce « Le Monde selon Gabriel » authéâtre CREA à Amsterdam. Dans cette « mise en voix » de Murielle Lucie Clément, il participe en prêtant sa voix pour la lecture du prologue.

Sa pièce Le Monde selonGabriel est créée le 15 mai 2009 dans une mise en scène de Murielle Lucie Clément.

En 2011 il révèle qu'il a publié des romans sous le nom de Gabriel Osmonde[1].
tracking img