Andromaque et oreste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ANDROMAQUE

Acte V
Scène 6
Andromaque, Oreste, Pylade

Pyrrhus et Hermione sont morts. Andromaque a fait capturer Oreste et Pylade à la sortie du Palais. Ils se rencontrent pour la premièrefois.

Oreste est accompagné de Pylade, entourés de gardes troyens
ORESTE
Quelle est celle silhouette qui se dessine au loin ?
Serai-je encore aux mains des filles de l’Enfer ?
Pylade, ne m’as-tupas sauvé des ténèbres ?
Hélas ! Je dois encore affronter les démons de mon esprit !
Suis-je prisonnier de mon âme ou d’Andromaque la Reine ?
L’enfer me serait plus agréable qu’une geôle troyenne.Andromaque sort de l’ombre, tournant le dos à Oreste, face au public.
ANDROMAQUE
Oreste, mes gardes m’ont prévenu de ta fuite.
Comment ne pas y donner suite ?
Sauras-tu justifier tes actes devaurien
Et fuir le peuple troyen ?

ORESTE
Tu es troyenne et je suis Grec.
Tu es reine et je suis ambassadeur.
Je suis assassin et parricide.
Tu es veuve et victorieuse.
Tu es en vie et je suismort.

ANDROMAQUE
Ta prétendue folie ne suffira pas à laver le sang
qui coule sur tes mains
Tu n’as pas tenu tous tes serments,
Tu as trahi les tiens,
Tu ne mentiras pas aux Troyens.

Agenoux, face à Andromaque
ORESTE
J’ai agi contre mes amis
Mon cœur était pour Hermione
Aveugle fut mon esprit
Et maintenant faut-il que tu me sanctionnes ?

ANDROMAQUE
Ton heure est donc venue
Jene supporte plus ta vue
Ni ta folie, ni tes remords
Ne pourront t’écarter de la mort

ORESTE
Ô Reine, Ô Andromaque, en perdant Hector et moi Hermione,
En sauvant Astanyax, en sacrifiant Pyrrhus,Te voilà souveraine une fois de plus,
Fais de moi ton esclave ou ta victime

S’adressant à ses gardes, prenant le public à témoin
ANDROMAQUE
Ses ambassades n’ont plus d’effet
Il se lamentecomme un enfant
Et ne laisse transparaitre que sa faiblesse.
Emmenez-le, enlevez-le, qu’il disparaisse !

PYLADE
Il faut partir, Seigneur.
Une dernière fois, sortons de ce Palais !
Ou nous n’en...
tracking img