Andromaque scene 8 acte 3 commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ARGUMENTATION DES DEUX PERSONNAGES A) Ultimatum poser par pyrrhus elle pesé le pr et le contre > les deux tirade
Dans cette scène 8 de l’acte 3 d’Andromaque de Racine est présenté deux images que l’héroïne porte en son cœur. Ces images sont chacune évoquée dans une tirade différente prononcée par Andromaque. Dans La première Tirade du vers 992 au vers 1011 Celle ci démontre à sa confidentepourquoi elle devrait refuser d'épouser Pyrrhus et donc laisser mourir son fils. L'anaphore « Dois-je » en début des vers v.992, 993, 995 sont les questions que pose Andromaque à Céphyse pour lui rappeler tout les méfait de ce monstre de Pyrrhus comme elle le dit au vers992 « dois je les oublier, s'il ne sent souviens plus ? » et d'ailleurs ici l'hémistiche est marqué pour faire une pause sur «les oublier », le déterminants « les » qui représente les Troyens .Puis ensuite Andromaque rappelle à Céphyse son mari , Hector , l'homme qu'elle aime le plus, qui fut « privée de funérailles » (v.993) qui fut « trainé sans honneur » (v.994) autour des murailles de Troie ce qui bien sûr est dur à accepter pour Andromaque. Et elle rappelle ensuite au vers 995 et 996 , le père d'Hector , combattantpour sauver Troie , « dois-je oublier son père à mes pieds renversé » et « ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé ».Elle rappelle à Céphise qu'elle a un devoir de mémoire envers les troyens. Vers 997 et 1003 la reprise de « songe », « Figure toi », « peins toi »(v.1005) nous montre qu'Andromaque implique Céphise dans son raisonnement ainsi que les spectateurs et elle leurs fait une descriptiontrès précise et extrêmement horrifiante de Pyrrhus pour que tous comprennent la haine qu'elle porte à cet être cruel et le pourquoi elle ne peut l'épouser .L'anaphore « voila » répéter à plusieurs reprise ( v.1006, 1007, 1008 ) sont comme une réponse à ce qu'elle avait dit auparavant, elle critique de nouveau Pyrrhus , « voilà comme Pyrrhus vint s'offrir à ma vue » , celle-ci rencontra pour lapremière fois le fils d'achille, elle le vue ensanglanté , et marchand sur ses « frères » (v.1001), c'est donc bien un arguments qui l'empêche d'épouser Pyrrhus . Elle rajoute même « voilà par qu'elle exploit il sut se couronner , enfin voilà l'époux que tu me veux donner » (v.1007, 1008) qui marque de nouveaux le refus d'Andromaque qu'elle explique à Céphyse ,sa confidente. Les anaphores « dois-je »et « voila » sont la pour insister sur les fait et L’impératif des verbes, songer et se figurer qui s’adresse à la confidente Céphise ainsi qu’aux spectateurs cherche à créer la vision elle-même selon le procédé de l’hypotypose. Après énumération de tous les crimes de Pyrrhus elle conclut par « non, je ne serai point complice de ses crimes ».(v.1009) Ce qui montre bien le refus de celle ci àvouloir prendre pour époux Pyrrhus. Elle cherche a se convaincre qu’elle va faire le bon choix, elle est perdue :elle se remémore en premier la prise de Troie, les morts, sa famille « mes frères morts » (v.1001), la population « songe aux cris des mourants » (v.1003) Elle montre qu’elle ne peut pas épouser quelqu’un qui a détruit sa ville, tuer des gens, sa famille et lui a enlevé son mari et sonenfant.

Dans la seconde tirade, du vers 1014 au vers 1038 on observe qu’Andromaque évoque son fils Astyanax : « ce fils » (v.1016 et 1017), « l’image d’Hector » (v.1017), « mon fils » (v.1023 et 1033), « lui » (v.1028), « ta tête » (v.1034), « tu ne mourras point » (v.1036). A travers les expressions « ce fils, ma seul joie » (v.1016), « ce fils, que de sa flamme me laissa pour gage » ( v.1017),ici la « flamme » reprèsente l'amour qu'il y avait entre Andromaque et Hector et dans ce vers , elle dit à Céphyse que de cet amour entre elle et son mari Astyanax est né et Hector demanda à Andromaque de protéger le fruit de leur union . D'ailleurs à partir du vers 1021 jusqu'au vers 1026 ici elle reprend le discours de son défunt mari pour qu'il y ai plus de précision pour Céphyse ; Andromaque...
tracking img