Andy'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (794 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Andreia

------------------------------------------------ Dissertation defrançais
-------------------------------------------------

« Une société qui voue un culte à la transparence, à la surveillance et à l’abolition de sa part maudite est une société perverse. »Elisabeth Roudinesco

Les gens, grands protagonistes de ce monde, se lèvent, partent travailler, vont au supermarché faire leurs courses, sortent entre eux et jouissent d’une libertéquasi-totale quant à leurs besoins et nécessités. Aussi n’est-il pas étonnant de voir qu’offrir tant de liberté à l’individu apporte automatiquement le contrôle de celui-ci. Ce contrôle, c’est la société quil’exécute.
Il est légitime de se demander si les restrictions imposées par la société offriront réellement une solution finale à la perversion qui sévit actuellement.
« Une société qui voue un culteà la transparence, à la surveillance et à l’abolition de sa part maudite est une société perverse » tel est le propos tenu par Elisabeth Roudinesco. Nous tenterons donc d’exposer ce dernier ens’appuyant sur des exemples du quotidien de façon à montrer que nous vivons dans une société perverse.

Commençons par parler d’un domaine des pratiques sociales, celui du travail. En effet, dans le mondedu travail, beaucoup de personnes, peu importe leur situation hiérarchique, se voient dans l’obligation de montrer le fruit de leurs travaux à leurs supérieurs. Prenons l’exemple d’un professeurd’école qui a pour devoir de donner un compte rendu de ses cours à ses supérieurs. En se soumettant ainsi à un contrôle, il perd une liberté d’enseignement. Il faut savoir que ce n’est pas parce qu’unenseignant suit un programme rigoureux et précis et qu’il doive rendre un rapport de ses cours que les élèves bénéficieront pour autant de meilleurs résultats scolaires. Ce qui compte vraiment, pour...
tracking img