Anglais cult

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le contexte économique actuel, de plus en plus de français quittent leur pays afin d’aller tenter leur chance en Angleterre pour y trouver un emploi. Pour tous ces français qui traversent la Manche, Londres apparait comme la destination idéale : une mégalopole qui offre de nombreuses opportunités en matière d’emploi.

Travailler est une manière efficace d’apprendre la langue et dedécouvrir une culture d’entreprise différente.
Il est vrai que la culture d’entreprise anglo-saxonne est bien différente de celle de la France et nous allons ici détailler quelques unes de ces particularités et donner des conseils indispensables qui vous permettront de vous intégrer rapidement en évitant les surprises.

Les Comités d’Entreprise
Les CE sont un élément typique du monde du travailfrançais. Le CE représente l’organisme chargé d’organiser les événements professionnels ou culturels auxquels peuvent participer les salariés de l’entreprise : voyages, foires, visites. La cotisation au CE apparait pour beaucoup d employés comme naturelle et essentielle.

Les britanniques, en revanche, n’ont pas vraiment de CE, la base de leur organisation est constituée par les syndicats. Concernantles événements culturels, les britanniques ont plutôt tendance à s’organiser entre eux sans l’aide d’un CE

Les mouvements de grève.
En France, la grève est quasiment considérée comme un sport national, il ne se passe pas une semaine sans mouvement de grève.
La situation en Angleterre est bien différente, ils ne connaissent en effet que quelques grèves par an. C’est le cas notammentactuellement avec la grève du personnel naviguant de British Airways. Du fait du caractère très exceptionnel de ces grèves, les anglais n’y sont pas préparés ce qui peut vite désorganiser le pays : actuellement les transports aériens.

Le paradoxe concernant les grèves vient du fait que les anglais sont plus syndiqués que les français mais que ces derniers les surpassent largement dans « l’art de la grève»

La négociation
Si la grève apparait comme très exceptionnelle en Angleterre, ce n’est pas le fruit du hasard, cela provient de leur mode de négociation. En effet, la façon de négocier est différente en Angleterre et en France.
En Grande Bretagne, les réunions sont l’occasion de discuter et prendre des discussions alors qu’en France, celles-ci se cantonnent a un échange d’idées ou aucunedécision concrète n’est prise. Ces réunions n’ont alors aucun impact sur la décision finale.

Au sein d’entreprises anglaises qui ont des partenaires commerciaux français, ces différences dans la prise de décision peuvent vite être source de complications. En effet, le comportement des entreprises françaises peut vite déconcerter le patron britannique qui pense être parvenu à un accord, avant des’apercevoir que ses partenaires français ont pris une toute autre décision. Interroger un patron anglais, il vous expliquera combien il est difficile de faire affaire avec les français.

Heures de travail
Concernant les heures de travail, les français passent en moyenne un peu moins de temps que les Britanniques au bureau et sur leur lieu de travail.

En France, les lois Aubry ont permisd’instaurer les 35 heures et aujourd’hui dans de nombreuses entreprises, cela constitue encore la base hebdomadaire de travail. Au Royaume-Uni, la question d’une réduction du temps de travail n’est pas d’actualité, et on travaille au minimum 37 heures par semaine.
Une journée de travail française type débute à 9h00 et finit à 17h00. La journée britannique commence aussi à 9h00 mais ne se finit pas vraimentà une heure précise. Les Français accordent beaucoup d’importance au respect des horaires, alors que les Britanniques se montrent moins regardants sur le temps de travail. A l’inverse des Français, ils sont plus habitués aux heures supplémentaires.

Les heures de travail varient également selon les secteurs.
Dans l’administration, les horaires britanniques sont généralement plus...
tracking img