Anglais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« ZADIG OU LA DESTINEE »

« Le Borgne » è Dans ce passage, Zadig est mariée à « Sémire, », il reçoit une flèche à l’œil, le médecin Hermès pronostiqua sa mort mais se trompa , il écrit un livre pour lui prouver qu’il n’aurai jamais du guérir, Zadig ne le lut pas. A sa sortie du Médecin, Zadig repart voir Sémire, mais il apprend qu’elle le quitte et qu’elle s’était mariée à « Orcan » ( neveud’un ministre) la nuit d’avant. Zadig décida donc de se marier avec une citoyenne «  Azora ».

« Le nez » è Dans ce passage, Azora revient d’une promenade, furieuse, elle a rendu visite a la jeune veuve Cosrou, elle l’a consolé. Malheureusement, Cosrou détourne le ruisseau. Azora partit en voyage, lorsqu’elle revint, on lui annonça le mort de Zadig, on l’avait mit dans un tombeau. Cador, un ami deZadig, pleura avec Azora toute la journée. Zadig lègue ses biens a Cador qu’il partagera avec Azora. Cador subit un mal de rate, Azora paniqué. Elle décida de prendre un rasoir et d’aller au tombeau e Zadig pour lui couper le nez, lorsqu’elle voulu lui couper, il se releva soudainement et lui annonça qu’il valait bien détourner un ruisseau que coupez un nez

« Le chien et le cheval » è Dans cepassage, Zadig quitte Azora car elle était difficile à vivre, il se mit à étudier la nature. Quelques temps après, on lui demande si il n’a pas vu le chien de la reine, ensuite on lui demande si il n’a pas vu le cheval du roi. Les gardes arrêtent Zadig et il est condamné pour avoir volé le chien et le cheval. Ces deux animaux sont ensuite retrouvé, Zadig est donc lavé de tous soupçons mais doncpayer une amende pour avoir di qu’il n’avait pas vu ce qu’il avait vu. Il est ensuite interrogé et se justifie, tous le monde est stupéfait car il est très savant. A la fin du passage, il se refait condamner, mais cette fois pour avoir regarder par une fenêtre au moment où un voleur s’était échappé..

« L’envieux » è Dans ce passage, Zadig ouvre les portes de sa maison, le matin : bibliothèque, etle soir : il ouvre sa table ! Une violente dispute apparaît à propos des griffons, si on les manger ou non (loi de Zoroastre). Le vieux Yébor ( un Chaldéens) accusa Zadig, Cador le remit direct à sa place. En face de la maison de Zadig : la maison d’Arimaze ( homme avec beaucoup de fierté) , c’était un homme riche n’ayant pas bcp d’amis, il est très ennuyeux, on l’appelait « L’envieux » car ilvoulait ressembler à Zadig et être comme lui. Zadig écrit des vers concernant le Roi, des vers horribles. Zadig fut condamnée, l’envieux l’avait dénoncé et touchant un quart des biens de Zadig lors du procès. L’autre partie des vers crée par Zadig fut retrouvé et Zadig fut libéré de prison, ainsi que ses amis. Le roi admire Zadig.

« Les généreux » è Dans ce passage, c’est un fête qui se passe tousles 5 ans consistant à élir le citoyen le plus généreux. Zadig est présenté pour avoir laissé sa fortune a « l’envieux » après le procès, 3 autres cas suivirent. Au moment de délibérer, le choix se porta sur qqcn d’autre que Zadig, mais le Roi intervenu pour plaider en sa faveur. Zadig est déclaré gagnant.

« Le ministre » è Dans ce passage, Zadig est proclamé ministre par le Roi ayant perduson premier ministre. L’envieux cracha du sang quand il entendit cette nouvelle ! Zadig tranché entre deux cas, il étudiait les affaires et donné une sentence, tous le peuple de Babylone l’aimait (enfin presque).

«  Les disputes et les audiences » è Dans ce passage, Zadig est appelé pour une affaire : cela durait depuis 15 ans, il y avait 2 sectes, l’une croyait qu’il fallait entrer du piedgauche ds le temple de Mithra, et l’autre croyait qu’il fallait le faire du pied droit. Zadig entra donc les pieds joints, ce qui résolu l’affaire. Tous le monde était content (sauf l’envieux et sa femme). Zadig avait des « rendez-vous » avec pleins de femmes le soir pour leur donner conseil, il parla ac la femme de l’envieux, elle critiqua bcp son mari : «brutal ». Elle fit tomber sa...
tracking img