Anglais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2ème Semestre L 1

LICENCE SPECIALITE ANGLAIS

N201B

CORRIGE DES EXERCICES DE

METHODOLOGIE DE LA TRADUCTION

|Chapitre 1. La découverte du texte ………………………………………… |2 |
|Chapitre 2. Faut-il tout traduire ? …………………………………………… |5 |
|Chapitre 3. Le dictionnaire unilingue …………………………………………|10 |
|Chapitre 4. Le dictionnaire bilingue …………………………………………… |15 |
|Chapitre 5. Les procédés de traductions ………………………………… |19 |
|Chapitre 6. Le calque - Les faux-amis ……………………………………… |22 |
|Chapitre 7. Leregistre ………………………………………………………………… Chapitre 8. Les temps du passé |24 |
|………………………………………………… |30 |
|Chapitre 9. La traduction de dialogues simples ……………………… |34 |

|Chapitre 1 |Faut-il tout traduire ?|

EXERCICE N° 1 Texte de Grace Paley
1. Cadre énonciatif
- D’où vient le texte que vous avez sous les yeux ?

Un extrait d’une nouvelle (il y en a qui disent que le titre de l’ouvrage doit être en italiques et celui de la nouvelle entre guillemets.)

- Pour qui ce texte a-t-il été écrit? Pour des anglicistes (du moins la V.O.) quiapprécient de lire des nouvelles par des femmes, parlant de femmes, chez un éditeur féministe :
virago (pl –os) (derog) a fierce and forceful woman (fr. : une mégère, une virago)
- Dans quel but ? On nous raconte une histoire (une rencontre), nous propose une vision du monde, on veut également nous amuser (l’humour du texte a-t-il été perçu ?)
- Qui parle, et comment ? Narrateurintra/extra diégétique ? focalisation interne How reliable is the narrator ? Nous présente sa vision des faits
2. Le passage
- Quelle est sa nature ? Récit d’une rencontre, passage de dialogue au style direct, c’est un choix fait par le narrateur rapporté et à travers lui (elle, plutôt) le narrateur premier.
- Qui ? repérer les noms étrangers. Quand ? Un élément de chronologie/temporalitépouvant poser problème : ligne 1  « then around the the corner » Deux analyses possibles :
1) He took me to Feinberg’s, then he took me around the corner.
2) He took me to Feinberg’s ; this place was then around the corner.
Le langage est plein de ces ambiguités possibles ou réelles. La polysémie de ces petits mots pose de réels problèmes de vocabulaire, plus gênants que la traductionde certains mots non connus : parce qu’ils nous sont familiers, nous avons tendance à ne plus les examiner. Qui ne sait pas que NOW veut dire maintenant ? Mais alors pourquoi est-ce que le  Oxford Advanced Learners’ Dictionary lui consacre 41 lignes ?
On verra qu’on a beaucoup d’exemples de ce phénomène dans le texte.
- Pourquoi ? Pouvez-vous résumer la scène ; avez-vous compris« l’histoire » ?
- Quelle est la structure du texte ? Je ne vois pas trop où la question veut en venir ! ici, la construction semble simple et linéaire.
- Quel est le niveau de langue ? Le ton ? Le style ? C’est un style plus parlé qu’écrit (cf ligne 2 et 3) Que dire de la grammatiqualité de « If I was that girl » ligne 7 ?
A propos du olden (dernière ligne), le Oxford Advanced Learners’ Dictionarydit de ce mot qu’il est archaïque. Que faut-il en penser ?
- Et, plus modestement : quelle est la chronologie des événements ? Question déjà traitée
3. Problèmes
- y a-t-il des références extra-linguistiques qui sont nécessaires à une bonne compréhension du texte ? « I saw you in The Sea Gull ….the play …Chekhov ….in the same play as you…you like the theatre? » Nous sommes donc...
tracking img