Animaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1583 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Laboratoire de microbiologie générale
BIO-1003 ( BIO-1907

Exercice 6 : L’ensilage, un exemple de fermentation bactérienne

Observations et résultats

6.1 Observations microscopiques des bactéries de la luzerne et de l’ensilage.
|Espèces observées |Forme |Arrangement |Dimension(s) |Observations|
|Provenant de la luzerne |coque |seuls |2 µm |- |
|Provenant de l’ensilage |Bâtonnets |seuls |4 µm |spores |

6.2 Préparer un tableau des résultats obtenus au cours de l’exercice : pH etnombre d’UFC/g de luzerne, pH et nombre de UFC/g d’ensilage avec et sans inoculant. La moyenne du groupe (pour toutes les sections) est disponible sur la page internet du laboratoire, à l’onglet Exercice 6.

| |pH mesuré |Énumération bactérienne |
| ||Dilution utilisée |Colonies comptées |UFC/gramme |Moyenne du groupe |
|Luzerne fraîche |5,78 |10-2 |31 |3,1X103 |5,7X103 |
|Ensilage sans inoculant |4,42 |10-7 |46 |4,6X108 |4,7X108|
|Ensilage avec inoculant |4,10 |10-6 |35 |3,5X107 |2,2X108 |

6.3 Appréciation qualitative de l’ensilage. Indiquez si l’odeur de votre ensilage vous apparaissait conforme à celle attendue, soit une odeur légèrement acidulée et fruitée. Les mauvaises odeurs sont celles chargéesd’acide acétique (vinaigre), d’acide butyrique (odeur rance) ou d’alcool et indiquent des problèmes lors de la fermentation.

|Odeur : |L’ensilage avait une odeur assez fruité mais il y avait une légèrement acre. |
|Appréciation qualitative du produit : |L’odeur était caractéristique et normale mais certaines bactériesnon souhaités ont donnée |
| |une odeur âcre (rances) à l’ensilage. Notre produit était donc contaminé légèrement par des |
| |bactéries butyriques. |

Questions

6.1 Pourquoi observe-t-on une baisse du pH dufourrage (la luzerne) au cours du processus d’ensilement?
|L’ensilement est une méthode de conservation du fourrage par l’usage de bactéries qui font la fermentation lactique, en condition anaérobie, du |
|produit. Puisqu’il n’y a pas d’oxygène comme accepteur final des électrons, il y a formation d’acide lactique par ce métabolisme anaérobique. |
|Ainsi, cette fermentation acidifie laluzerne d’ou la baisse du pH.1 |

6.2 Comment expliquer qu’on ne retrouve pas de moisissures dans un bon ensilage?
|L’ensilage est une technique de conservation réalisée en condition anaérobique; l’oxygène n’étant pas disponible comme accepteur final d’électron. |
|Ainsi, les moisissures ne peuvent pas survivredans de telles conditions car l’oxygène étant absent, ils ne peuvent effectuer la respiration. Ce |
|sont des organismes aérobies stricts qui n’utilisent que l’oxygène comme accepteur final d’électron lors de la respiration du carbone organique.2 |

6.3 Les deux graphiques suivants montrent l’évolution de la population bactérienne (graphique A) et du pH (graphique B) au cours du processus...
tracking img