Anne frank

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) La raison de mon choix

J’ai choisi de lire « Le journal d’Anne Frank » car je trouve que tout ce qu’a écrit Anne Frank dans le journal intime qu’elle a tenu pendant deux ans est très intéressant : j’étais curieuse de connaître le récit de la vie particulière d’une adolescente de notre âge qui a vécu pendant la guerre.
De plus, j’ai eu l’occasion de visiter l’endroit où elle a vécu pendantla seconde guerre mondiale. J’ai donc eu envie d’en savoir plus.

2) Résumé du Journal d’Anne Frank

Anne Frank *montrer sa photo* reçoit son cahier pour ses douze ans. C'est d'abord pour elle seule qu'elle entreprend l'écriture de son journal le 12 juin 1942.
Elle le tiendra jusqu'au 1er août 1944 *montrer les dates au tableau*. Certains pensent qu’Anne Frank écrit pour que l’histoire de savie soit un témoignage pour les générations à venir. D’autres par contre pensent qu’elle continue à le compléter pendant deux ans pour elle seule. Le mystère reste entier…
Elle s’invente une amie imaginaire (Kitty) à qui elle écrit sa pénible vie clandestine. Tout son récit prenant et chaleureux est d’ailleurs découpé en lettres adressées à sa « Chère Kitty ».
Anne est Juive. Elle nousraconte comment elle et les siens ainsi que d’autres familles *montrer tous les personnages*ont dû vivre cachés dans "l'Annexe" des bureaux où son père était employé *montrer les photos (maison et bibliothèque)* au moment où les Allemands voulaient exterminer la race juive. C’est l'occasion pour cette adolescente d'observer et de noter dans son précieux cahier les comportements de chacun, d'analyseravec une maturité étonnante les tensions psychologiques que connaissent les personnes qui doivent vivre au quotidien dans un espace réduit. Elle s'adresse directement à « elle (à Kitty) » comme à une amie, à une confidente à qui elle fait part de ses joies et de ses peines. Elle nous raconte son histoire, ses petites aventures amoureuses avec Peter, le fils van Pels *montrer sa photo*, sesdisputes, ses critiques, ses peurs et ses colères. Elle nous parle aussi des difficultés pour tous les « colocataires » de vivre enfermés et sous la menace d'être découverts. Elle apparaît aussi comme une jeune fille tourmentée à cause de la guerre, la peur de vivre cachée. Elle se pose d'autant plus de questions qu'elle est en pleine adolescence. Elle y confie aussi ses rêves et ses ambitions (le rêved'Hollywood), ainsi que ses réflexions sur la religion.

3) L’arrestation

a) Qui les a dénoncés ?
Le 4 août 1944 *montrer la date*, la cachette est découverte par les Allemands, suite à une dénonciation.
Selon certains auteurs, le dénonciateur serait un petit délinquant antisémite (qui lutte contre les Juifs) nommé Tonny Ahlers. Celui-ci connaissait le père d’Anne, Otto Frank et la cache.Il aurait révélé ce qu’il savait à Maarten Kuiper qui était un policier collaborateur (Il a été exécuté à la Libération) avec lequel il était en relation. Comme les dénonciateurs touchaient 40 couronnes par Juif arrêté soit à peu près 250 euros, on imagine sans peine comme c’était une pratique courante.
Tonny Ahlers est mort en 2000, sans avoir été inquiété alors que, même ses enfants semblentconvaincus de la culpabilité de leur père.
b) Otto Frank raconte.
« Il était à peu près 10 heures 30. Je me trouvais dans la chambre de Peter van Pels où je lui donnais une leçon d'anglais. Je n'ai rien entendu. Et quand j'ai perçu du bruit, je n'y ai pas fait attention. Peter avait fait une dictée et j'étais en train de lui dire : « Mais Peter, « double », ça s'écrit avec un seul b en anglais! »
« J'étais en train de lui montrer la faute dans la dictée quand, soudain, quelqu'un a monté l'escalier en courant. Les marches craquaient, je me suis levé d'un bond car c'était encore le matin et chacun se devait d'être silencieux, puis la porte s'est ouverte et un homme est entré. Il tenait un revolver et le pointait sur nous. C'était un homme en civil.
Peter et moi avons mis les mains en...
tracking img