Anorexie et boulimie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANOREXIE ET BOULIMIE

Par
Ariane Bibeau Renaud
Catherine Pelletier
Daffné Audet


Travail remis à
Marilyne Pelland
Professeure

Dans le cadre du cours 300-301-HY
Démarche d’intégration des acquis en sciences humaines0009


Cégep de Saint-Hyacinthe
5 mai 2011

Table des matières :
Introduction………………………………………………………………………….2
***
***

Sommaire

Introduction :

Chapitre 1. La problématique
1.1 Présentation du problème.
Selon le site français, anorexieboulimie (2011) «A la période médiévale, particulièremententre les années 1200 et 1500, les chroniques de cette période parlent de plusieurs saintes au comportement alimentaire surprenant. La plus connue [de tous, est certes] Ste Catherine de Sienne (1347-1380) [qui] ne se nourrissait que d'une « poignée d'herbes »  (c’est à dire de légumes selon la terminologie de l’époque) et se faisait vomir si elle avait été forcée d'avaler de la nourriture. »« Les Significations [peuvent grandement se différencier à des époques et dans les milieux culturels et religieux différents. » (anorexieboulimie, 2011)
Dans notre problématique nous aborderons deux maladies psychologiques les plus fréquentes dans les troubles du comportement alimentaire, soit l’anorexie et la boulimie.
Ce fut au 17e siècleque, la première description de l’anorexie fut établit par Richard Morton (1694). Il affirme que ces troubles ne sont ni rares, ni réservé exclusivement à l’adolescence. (anorexieboulimie, 2011)
C’est seulement au 18e siècle que la boulimie fut reconnue comme étant une maladie psychologique à part entière et fut différencier de l’anorexie, cela c’est grâce à Laurence Igouin et BernardBrusset, en 1770. (anorexieboulimie, 2011)

La problématique aborde le sujet des troubles du comportement alimentaire, tels que l’anorexie et la boulimie. Le but de cette recherche est d’expliquer les effets de ces deux troubles à long termes et de sensibiliser les individus de la société à l’importance des ces deux maladies mentales. « Les causes liés à ces maladiessont vastes, complexes et encore incertaines, mais la plus censée serait l’expansion de la mode occidental dans notre société, prônant une minceur absolue comme idéal de beauté » (radio canada, 2011). La problématique abordée touche les effets à long terme plus que les causes de la maladie. Les effets seront définies selon trois plan, physique, psychologie et environnemental.
Laproblématique abordera plusieurs points principaux touchant les troubles du comportement alimentaire. Un des plus importants est certes l’importante perte de poids chez les anorexiques et l’importante variation de poids dans le temps chez les boulimiques. (François Nef et Yves Simon, 2004) De plus les effets psychologiques comme l’anxiété, la dépression ou l’obsession sont des effets qui sont trèsbouleversant pour un individu souffrant de boulimie et/ou anorexique. (Denise de Castilla et Christine Bastien, 1988) Également, nous verrons la relation des individus avec leur famille, amis et copain, qui est une relation tendant vers l’isolement. (François Nef et Yves Simon, 2004)
Ce sont ses différents points qui nous amènent à nous questionner sur les troubles du comportementalimentaire. Avec les différentes recherches effectuées, on constate que ce phénomène est très présent dans la société d’aujourd’hui et qu’il a une grande ampleur sur les individus de celle-ci.
La question de recherche est la suivante :
« Quels sont les effets à long terme sur les individus atteint de la boulimie et ou de l’anorexie sur le plan psychologique, physique...
tracking img