Anthologie amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Anthologie poétique, thème de l’amour.

SOMMAIRE

* Préface
* J’ai trop d’honneur d’être amoureux, Viau
* Biographie Théophile de Viau
* Stances galantes, Molière
* Biographie Molière
* A El, Lamartine
* Biographie Lamartine
* Jeune fille, l’amour, c’est d’abord un miroir, Hugo
* Biographie Hugo
* A mademoiselle, De Musset
* Biographie De Musset* Dernier vœu, Gautier
* Biographie Gautier
* L’amour du mensonge, Baudelaire
* Biographie Baudelaire
* J’ai presque peur, en vérité, Verlaine
* Biographie Verlaine
* Sensation, Rimbaud
* Biographie Rimbaud
* A l’éclair violent de ta face divine, D’Aubigné
* Biographie D’Aubigné
* Ballade pour une amoureuse, De Banville
* Biographie De Banville
* Unejeune fille parle, Moréas
* Biographie Moréas
* Cors de chasse, Apollinaire
* Biographie développée d’Apollinaire

Préface

La poésie ne peut, selon moi, se définir précisément car elle diffère selon ses adeptes et leurs époques respectives.
Pour cette anthologie poétique, le choix libre du thème m’a spontanément tournée vers l’amour. En effet, je pense que l’amour est une desprincipales sources d’inspirations à la poésie (en l’occurrence, ce thème revient beaucoup dans la poésie classique) et procure une pensée intime des émotions profondes des poètes traitant ce sujet. Les différentes visions des poètes sur ce sujet se transmettent dans leurs œuvres et peuvent être influencées par leurs courants. Il est selon moi plusieurs composants de l’amour : le rêve, le désir etenfin l’admiration et la dévotion tournés vers une même personne. Ces composants se retrouveront dans les poèmes suivants soigneusement choisis et dont les époques varient.
Il est cependant intéressant de noter une prédominance de poèmes datant du XIXème siècle dans cette anthologie, il y a en effet dix des seize poèmes que j’ai sélectionné écrit entre 1800 et 1900. On peut en conclure que lethème de l’amour était probablement plus présent dans le domaine de la poésie au cours de cette période ou plus subjectivement, les poètes ayant abordés le sujet m’ont plus touché dans leurs œuvres.
Ainsi au cours de cette anthologie sont présentés chronologiquement seize poèmes datant de 1620 à 1945, choisis par leurs critères variés : en premier plan parce qu’ils répondaient d’une façon ou d’uneautre à la thématique et en second plan parce qu’ils m’ont plus.
Les poèmes seront accompagnés d’une courte biographie de leurs auteurs, d’une iconographie les représentants et d’un justificatif sur le choix du poème en question.

J'ai trop d'honneur d'être amoureux

J'ai trop d'honneur d'être amoureux,
Et vois bien que les plus heureux
Ont droit de me porter envie:
Mais quoi que menace lesort,
Je puis bien défier la mort
Puisque vous possédez ma vie.
Les plus dévotieux mortels,
Rendant leur service aux autels
Qu'on dresse aux déités suprêmes,
Ne font brûler que de l'encens;
Et pour vous adorer je sens
Que je me suis brûlé moi-même.
Les rois ont de divers honneurs,
Leurs esclaves sont des seigneurs,
Les éléments sont leur partage,
Toute la terre est leur maison:
Moi jen'ai rien qu'une prison,
Mais je l'estime davantage.

Théophile de VIAU, Œuvres poétiques (vers 1620)

Si mon choix s’est porté sur ce poème c’est parce que ce dernier décrit parfaitement l’admiration que peut éprouver une personne amoureuse envers l’être aimé. Ici, Viau est totalement « possédé » par l’amante vouvoyée et l’admire d’une façon quasi-fanatique, comme s’il lui vouait un culte(comme le montre les termes « autels » et « encens »). De plus, l’auteur est ici un amoureux heureux voire euphorique comme l’expriment ses premiers vers.

Théophile de Viau

Né entre mars et mai 1590 et meurt le 24 septembre 1626. Il vécut une enfance bucolique à Boussères, au sein d'une famille protestante et de petite noblesse et suivit des études au collège de médecine à Bordeaux puis à...
tracking img