Anthologie de fables de la fontaine.doc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Issu d'une famille relativement bourgeoise, Jean de La Fontaine passe toute son enfance et son adolescence en Champagne puis s'installe à Paris, où il fait la connaissance de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV qui le prend sous sa protection et lui accorde une pension.La Fontaine dédie le poème épique « Adonis », tiré d’Ovide et élabore un texte composite à la gloire du domaine de son patron, « le Songe de Vaux », qui restera inachevé, car Fouquet est arrêté sur ordre de Louis XIV ; La Fontaine écrit en faveur de son patron en 1662, « l’Ode au Roi « puis « l’Élégie aux nymphes de Vaux ». Certains biographes ontsoutenu que cette défense de Fouquet lui avait valu la haine de Louis XIV lui-même. La Fontaine publie ensuite des 'Contes et nouvelles', d'inspiration libertine, qui lui valent ses premiers grands succès.Il est élu à l'Académie française où une polémique éclatera avec la Querelle des Anciens et des Modernes, l’un soutenant une conception de la création littéraire comme imitation des auteurs de l’Antiquité dont La Fontaine en fera partit, et l’autre soutenant le mérite des auteurs du siècle de Louis XIV.C'est en 1668, que Jean de la Fontaine fait paraître son premier ouvrage : « Les Fables Choisies ». Ce recueil contient 124 fables, dédié au Dauphin, écrites en vers et dont la plupart mettent en scène des animaux personnifié et contenant une morale au début ou à la fin. Dédié au Dauphin, ce recueil eut un succès éclatant. Il publiera ensuite régulièrement denouvelles fables jusqu’a son dernier recueil en 1693. Inspirée principalement d'Esope, mais aussi d'Epicure et des Stoïciens, Jean de La Fontaine donnera ses lettres de noblesse à la fable,genre populaire et rustique par excellence car 'plaire' et 'instruire', telle est sa devise.

Présent dès l’Antiquité, avec Esope et Phèdre , la fable triomphe avec La Fontaine mais se poursuit au XXéme siècle, par exemple chez Anouilh.Il est intéressant d’étudier les fables au XXIéme siècle, car celles-ci permettent de voir les Formes Argumentative de l'apologue, au programme de première. De plus, les « Fables »de La Fontaine constituent la principale œuvre poétique du classicisme, et est sans doute l’un des plus grands chefs d’œuvre de la littérature française, incontournable donc.Le tour de force de La Fontaine est de donner par son travail une haute valeur à un genre qui jusque là n’avait aucune dignité littéraire et était réservé aux exercices scolaires de rhétorique et de latin.La fable a toujours été pour La Fontaine le meilleurs moyen de faire passer des idées et en général de critiques de l’homme et de la société à travers des animaux pour éviter la censure. Les dix fables que nous allons présenter ont été choisie en rapport avec ce thème.
Si je devrais choisir mes deux fables préférés, je citerais premièrement « Les animaux malades de la...
tracking img