Anthologie de poèmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Préface

Ici, se trouvent transcrits des poèmes et des textes en prose de valeurs inégales sur les plans du travail, de la morale, de la réussite et du bon sens, traduisant avec plus ou moins de bonheur mes idées ou ce qui n'est pas mes idées, écrits dans le simple but de me faire plaisir ... j'adore voler, voler dans les sphères enchanteresses du songe d'où je retire mensonges et autresvérités pour les traduire en maux et en écriture. Aussi pardonnez-moi de ce qui peut être blâmé dans ce que j'ai la faiblesse morale et mentale de vous laisser lire !
Chacun des poèmes présent dans cette anthologie est destiné à quelqu’un ou quelque chose. Chaque mot est adressé à une personne, un objet comme un hommage ou une ode, un éloge à ceux et ce que l’on aime, ou que l’on a aimé. A ceux que l’ona perdu et ce que l’on aura jamais. Chaque mot est écrit pour exprimer ces sentiments que ressent l’auteur envers quelqu’un ou quelque chose. Concret ou abstrait, il peut le nommer à travers les mots, et le pouvoir des mots nous le rend accessible et intelligible. Le poète est un homme qui écrit pour les hommes.

Lire, c'est s'instruire, c'est rêver, c'est rire, c'est se dépayser, lire c'est unplaisir ! Or la vie actuelle faite de mouvements, d'instants rapides, bousculée, laisse peu de loisirs aux longues lectures... On commence un roman, on le délaisse quelques temps à cause d'autres tentations, et on en perd le fil et l'intérêt. Le livre de poèmes est adapté à la vie moderne. Il est fait de courtes histoires, de courtes réflexions. Un poème peut être lu en une minute et relu, chaquefois apportant des sensations nouvelles : on ne peut en perdre le fil, on ne peut que davantage se lier à lui au cours de multiples lectures. Le livre de poèmes peut (et peut-être doit) se lire en plusieurs fois, en se couchant, dans le train, entre deux repas, ... Le poème ne doit pas être un message ou une punition, il doit fournir au lecteur un instant de bien-être, d'être plus ou d'êtredifférent ...
Selon moi, l'impact de la poésie inclue, ce que les gens peuvent penser en lisant des poèmes, elle peut changer les idées des personnes, l'impact que la poésie a sur eux, elle aide a saisir ce qu'il y'a en eux de sacré, comme le disait Rimbaud "La poésie a pour but de changer la vie".
Peut-être aussi qu'un lecteur d'aujourd'hui cherche à lire de la poésie pour avoir une autre perceptiondu réel, et aussi pour apprécier le langage pour lui-même, apprécier le travail que fait le poète avec les mots, travail de rythme, de sons…La poésie c'est iune utilisation du langage différente de celle de tous les jours.
L'intemporalité de la poésie, avec pourtant une volonté de la part des auteurs à s'adapter à l'esthétique de chaque époque nous pousse à lire de la poésie encore aujourd’hui.La poésie est une trace fragile et pourtant persistante d'une période, d'un courant de pensée, d'un mouvement idéologique que nous pouvons toujours apprécier, malgré le temps passé depuis son écriture.
Le poète retranscrit une réalité dont l'image est modifiée par son vécu, ses sentiments, son engagement, ses aptitudes physiques. Pourtant, chaque personne peut se reconnaitre dans cette réalitéque nous donne l’auteur.

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)
A celle qui est trop gaie
Extrait du recueil "LES FLEURS DU MAL", paru en 1857.

Charles Beaudelaire est né à Paris. Il achève ses études en 1839, et contre l’avis de ses parents veut commencer une carrière littéraire. A sa majorité il s’installe à Paris. Charles Beaudelaire, cultive la provocation, adore les femmes dont il dit parfoisle plus grand mal dans ses poèmes et aphorismes. Certains de ses poèmes des "Fleurs du Mal", le recueil qui lui assura la notoriété et la postérité, furent condamnés en justice. Il est un des poètes du XIXème siècle dont la postérité est la plus populaire et la plus vivante. 
Ta tête, ton geste, ton air
Sont beaux comme un beau paysage ;
Le rire joue en ton visage
Comme un vent frais dans...