Anthologie sur la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4344 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse du poème de Rimbaud: «  Le dormeur du val »

« Le Dormeur du Val » fait parti de l'extrait du recueil " Poésies" (1891) d'Arthur Rimbaud. Dans ce poème, l'auteur dénonce les horreurs de la guerre et celui-ci est inspiré des horreurs de la guerre de 1870 entre la France et la Prusse et c'est pour cela que j'ai décidé d'inclure ce texte dans mon anthologie. Ce poème de Rimbaud a laforme d’un sonnet, donc de deux quatrains et deux tercets, il a donc la forme d'un poème classique. Le premier quatrain présente un décor riant, inondé de lumière. Le second quatrain s'attache à décrire un jeune soldat qui dort dans ce val, ce qui justifie le titre. Les deux tercets insistent sur la profondeur de ce sommeil.  Sans avoir employé le mot mort, Rimbaud fait comprendre que ce dormeur ausommeil si profond n'est autre qu'un cadavre, une victime de la guerre. Le contraste entre le dernier vers et tous les autres produit un effet de surprise assez brutal ce qui caractérise ce poème, cet effet va susciter l'émotion et l'indignation devant l'horreur de la guerre.

J'ai choisi cette illustration car je considère qu'elle illustre parfaitement le poème de Raimbaud. On peut y voir unehomme portant les couleurs de la France, il semble assez jeune et est écroulé par terre avec une tache de sang sur sa poitrine. Cette peinture montre bien les horreurs de la guerre qu'a voulu évoquer Raimbaud dans son poème.

Préface

Dans se définition universelle, la poésie est une forme d'expression littéraire caractérisée par uneutilisation harmonieuse des sons et des rythmes du langage et par une grande richesse d'images.
Le poète Gérard de Nerval déclarait ceci en parlant de la poésie : « Mes sonnets perdraient de leur charme à être expliqués ». Je trouve que cette citation très intéressante et qu'elle correspond bien à ma définition personnelle de la poésie. En effet, pour moi, la compréhension de la poésie n'est pasexactement la même pour chacun de nous et c'est pour cela que je la trouve intéressante. Le message du poème n'est pas perçu de la même manière par tout le monde, néanmoins il est compris de tous.
Je considère aussi la poésie comme un moyen à part entière d'exprimer ses sentiments. Ici j'ai choisi le thème de la guerre pour découvrir les différents points de vue des poètes pendant les conflitset ce sur cinq siècles différents. Je pense donc également que la poésie est d'un moyen d'exprimer son avis personnel, de montrer son accord ou son mécontentement, de contester un fait ou un autre.
Pour moi, je considère un texte poétique à partit du moment où celui-ci est écrit en vers et qu'il présente une certaine musicalité comme par exemple certains poèmes de Baudelaire.Après la bataille

Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, le soir d'une bataille,

Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.
C'était un Espagnol de l'armée en dérouteQui se traînait sanglant sur le bord de la route,

Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.
Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,

Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l'homme,une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,

Et vise au front mon père en criant: "Caramba! "
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
" Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père.

Victor HUGO   (1802-1885)

Gordes, que ferons-nous ? Aurons-nous point la paix ?

Gordes, que...
tracking img