Anthologie sur l'amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’AMOUR

Anthologie poétique

Par

Anthony Bourgault

L’AMOUR

Table des matières

Préface……………………………………………………………….3
Poèmes choisis………………………………………………………8
Théophile Gautier, Caerulei Oculi (1852)………………………...8
Guillaume Apollinaire, Le Pont Mirabeau (1912)………………...9
Charles Baudelaire, A une passante (1861)……………………...10
Victor Hugo, Vieille chanson du jeune temps(1831)…………….12
Robert Desnos, J’ai tant rêvé de toi (1930)……………………....11
Aragon, Les Yeux d'Elsa (1942)………………………………….13
Francis Cabrel, Je l’aime à mourir (1972)……………………....14
Annexe…………………………………………………………......15
Biographies………………………………………………………..15
Apollinaire, Guillaume………………………………………………15
Aragon, Louis……………………………………………………...15
Baudelaire,Charles…………………………………………………16
Cabrel, Francis…………………………………………………….17
Desnos, Robert……………………………………………………..17
Gauthier, Théophile…………………………………………………18
Hugo, Victor……………………………………………………….19
Lamartine, Alphonse de……………………………………………...20
Marsaud, Fabien alias Grand Corps Malade…………………………….21
Sources documentaires………………………………………………22

Préface

La stricte définition de la poésie,telle qu’on la trouve dans la plupart des dictionnaires la présente, de manière générale, comme « un art du langage, qui se caractérise par la mise en jeu de toutes les ressources de la langue (lexicales, syntaxiques, mais aussi sonores et rythmiques) afin de créer pour le lecteur ou l’auditeur un plaisir à la fois intellectuel et sensible ». Cependant, cette aride description de la poésie n’estpas complète. C’est pourquoi nous allons tenter de donner une définition plus personnelle de la poésie, en examinant quelques idées reçues sur le genre.

Dans un premier temps, nous allons déterminer si la poésie peut être associée à la notion de thématique. En effet, dans le langage courant, il n’est pas rare d’associer la poésie à une certaine thématique et d’employer le mot « poésie » ouencore l’adjectif « poétique », pour indiquer une caractéristique d’un objet : « un paysage plein de poésie », ou bien « nous avons assisté à un spectacle très poétique ». Avec cette utilisation, le terme « poésie » ou « poétique » évoque un sentiment de douceur, de romantisme, parfois de mélancolie. Autre exemple, les couchers de soleil sont fréquemment qualifiés de « poétique » ou « romantique »,car le thème du coucher de soleil revient souvent dans la poésie romantique. Ainsi, il est courant de reprendre quelques lieux communs pour en faire, à tort, l’essence de la poésie. Contrairement à l’opinion courante, il n’y a pas de thème spécifique à la poésie. Cette dernière peut véhiculer des sentiments tels que la violence et la colère tout comme la douceur et la mélancolie. Nous arrivonsdonc à une conclusion qu’il n’est pas possible de définir la poésie en fonction de son thème principal.

On pourrait également penser à une autre définition du terme « poésie ». Ce serait un genre littéraire, écrit en vers, organisés, avec des schémas préalablement fixés. C’est en fait la définition que l’on retrouve dans de nombreux dictionnaires. Cependant le vers n’est pas caractéristiquede la poésie : il existe non seulement d’autres genres en vers, le théâtre par exemple, mais aussi de nombreux exemples de poésie en prose qui voient le jour à la fin du XIXème et XXème siècle. D’autre part, le statut même de la poésie comme genre littéraire est remis en question, avec des textes d’autres genres que la poésie parfois désignés comme poétiques. Exemple avec les récits en prose quiont des similitudes formelles avec la poésie (nature du texte et densité d’images), ce qui procurent néanmoins un plaisir proche des textes appartenant à la poésie. La classification des textes littéraires en genres et donc remise en question par la poésie : si cette dernière ne peut être définie par des critères thématiques, elle ne peut l’être par des critères formels....
tracking img