Anthologie sur l'humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1135 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Renaissance est la période de transition entre le moyen âge et les temps modernes. Elle est caractérisée par une série de changements politiques, sociaux, intellectuels et religieux. C’est à cette époque qu’apparait le mouvement culturel de l’Humanisme. Celui-ci est né en Italie et a duré pendant toute la renaissance, c'est-à-dire de 1500 à 1789 environ. Il s’est développé grâce a la chute deConstantinople en 1453 et aux guerres d’Italie. De ce fait, les intellectuels grecs byzantins et italiens se sont exilés et ont apporté de nouveaux savoirs, connaissances, de nouveaux manuscrits et modes artistiques. Ce mouvement s’est répandu grâce aux Grandes Découvertes (Christophe Colomb et la découverte des iles américaines, Vasco de gamma…) qui ont modifiées les façons de penser desindividus car ceux-ci s’interrogeaient sur les coutumes et façons de vie différentes du nouveau monde. Mais il s’est aussi développé avant tout grâce a la diffusion de l’imprimerie qui a facilité l’accès au savoir et a modifié les conditions de diffusion de la pensée. De ce fait, toute la population lettrée pouvait avoir accès au savoir.
Avec tous ces changements, L’Homme commença peu a peu à se détacherde l’église pour la science, qui elle, offrait des preuves tangibles. Comme le dit Stefan Zweig dans sa biographie d’Erasme « a cote de l’éducateur religieux s’avance l’éducateur intellectuel, a cote de l’église s’avance la science » ou encore Rabelais dans gargantua avec le chapitre « pourquoi les moines sont rejetés de la société » et a la fin du roman lorsqu’il décrit « l’abbaye du librearbitre », il critique l’église, ses rites et ses règles. On voit ceci aussi avec Erasme dans éloge de la folie ou il fait parler la déesse de la folie qui critique l’église le clergé et les superstitions.
Dieu ne sera plus a présent au centre des préoccupations, désormais l’être humain sera au centre de la pensée comme on le voit avec léonard de Vinci qui a dessiné l’homme de Vitruve pour étudierles proportions du corps humain. Ce changement se voit aussi dans l’art car les principaux thèmes ne sont plus les scènes bibliques mais l’homme dans sa vie quotidienne comme on le voit avec le célèbre autoportrait de léonard de vinci ou encore avec le portrait d’Erasme par Hans Holbein en 1523.
Le mouvement humaniste se caractérise avant tout par un retour aux textes antiques. On retraduit lesgrands livres (la bible…) à partir de leur langue originale pour obtenir une édition fiable. En effet de grands auteurs du XVI ème siècle citent des auteurs antiques tel que Socrate, Aristote, Pline ou encore Galien… Les grands auteurs de la renaissance ainsi que la pléiade prônent le principe d’innutrition qui consiste à imiter et non pas a copier, mais a extraire l’essence de la beauté du texteimité pour y insérer intelligemment sa propre personnalité. Comme le dit du Bellay dans défense et illustration de la langue française « celui qui voudra enrichir sa langue a l’imitation des meilleurs auteurs grecs et latins et a toutes leurs plus grandes vertus, comme a un certain but, dirige la pointe de son style ». Ou encore on le voit dans les antiquités de Rome de du Bellay ou il écrit « cesvieux fragments servent d’exemples » ou il montre le travail approfondi du poète qui s’imprègne du passé. Dans continuations des amours de Ronsard et dans le chapitre XXIII de gargantua, on considère deux types de nourriture : la nourriture terrestre et la nourriture spirituelle qui vient des textes et auteurs antiques. Au contraire dans défense et illustration de langue française du Bellay fait leréquisitoire de la mauvaise copie, de l’imitation facile et stérile « sans pénétrer aux plus cachées et intérieures parties de l’auteur » ce qui signifie que ces poètes la ne restent qu’en surface et ne cherchent pas comprendre la manière d’écrire des auteurs antiques.
Les auteurs humanistes font aussi le blâme de l’éducation scolastique des sorbonnards ou on apprend par cœur a l’endroit et a...
tracking img