Anthologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (560 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Notre anthologie porte sur le livre Les Fleur du mal de Charles Baudelaire. Dans ce livre nous nous intéressons à la section « Spleen et Idéal ». Dans cette section il y a quatre-vingt-cinq poèmesdont dix nous intéressent. Ces dix poèmes sont « La beauté », « L’Idéal »,
« Hymne à la beauté », « Parfum Exotique », « La chevelure », « Tout entière »,
« Le beau navire », « À une dame créole », «La géante » et « Le masque ». Ces poèmes évoquent L’Idéal de la beauté.
J’ai choisi ces poèmes car je trouve qu’ils évoquent tous bien la beauté. L’intérêt de ces poèmes est de montrer cequ’est la beauté. Ce sont ces dix poèmes et pas dix autres parce – que ce sont tous simplement les dix poèmes que j’ai le mieux réussi à comprendre.
A travers ces poèmes, Baudelaire veut nous dire que labeauté est un hommage à l’idéal de beauté, une source d’inspiration pour le poète, mais également de souffrance car il ne peut atteindre sa perfection par son art. Et la beauté est alorsinaccessible. C’est une conception classique qui peut rappeler la Vénus romaine.
En effet, on observe dans le poème « La beauté », que Baudelaire associe la beauté à une femme avec des mots comme « belle », «mon sein » ou encore « mes yeux ». De plus, il montre que la beauté est éternelle « clartés éternelles » et inaccessible « un rêve ». Dans le poème « L’Idéal », Baudelaire mentionne L’idéal de beautéavec par exemple « ces beautés » ou « ces beautés ». Dans « Hymne à la beauté », on voit que la beauté est infernale et divine « Ô beauté ? ton regard, infernal et divin ». Dans « Parfum Exotique »,Baudelaire fait l’éloge d’une femme en montrant sa beauté « sein chaleureux », « ton odeur ». Dans « La chevelure », Baudelaire compare la chevelure à la nature, « forêt aromatique », « l’ardeur desclimats », « d’un ciel ». Dans cette chevelure il y a aussi une histoire « des souvenirs dormant dans cette chevelure ». Dans « Tout entière » Baudelaire utilise comme dans les autres poèmes, le...
tracking img