Antigone - le prologue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Antigone – Anouilh .Commentaire Littéraire

Introduction
Anouilh est un dramaturge français du XXe siècle, il reprend le mythe de Sophocle. Les mythes permettent entre autre d’expliquer la place de l’Homme dans le monde, dans l’univers. Ils ont donc une portée universelle ; c’est le cas du mythe d’ Antigone ; figure solitaire, non fragile au pouvoir inébranlable de Créon. Fille d’Œdipe et deJocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi de Créon qui interdit que son frère Polynice soit enterré. A travers ce commentaire, nous allons analyser la scène. Le prologue nous raconte l’histoire de chacun des personnages en commençant par Antigone, Ismène, Hémon puis par Créon. Ce prologue nous annonce que c’est une tragédie et que la mort d’Antigone, d’ Eurydice ainsi que de Hémon estinéluctable.
Quel est le rôle du Prologue à travers cette scène ?
Dans un premier temps, nous verrons l’exposition originale qu’il nous donne, l’avenir de ces personnages puis nous finirons sur l’adaptation du Mythe par rapport à Sophocle.

I. Exposition original se détachant d'une scène classique
1. Didascalies et mise en scène
Dès le début, on a à faire à une mise en scène originale.Tout d’abord, on peut remarquer que dès la scène d’exposition, tous les personnages sont présents sur la scène. La prologue nous parle des personnages principaux : Antigone, Ismène, Hémon puis Créon. On peut relever à la première ligne ‘’Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone’’ et à la ligne 3 ‘’ Elle pense qu’elle va jouer Antigone tout à l’heure’’. C’est donc le prologue qui nousprésente ces personnages et leurs relations. Deuxièmement, comparé à une scène d’exposition traditionnelle, on remarque que les personnages sont soit isolés, soit regroupé. Ils y a une absence de discutions, de relation entre eux. ‘’ Antigone, qui rêvait dans son coin, comme en ce moment, ses bras entourant ses genoux’’. On remarque également que cette mise en scène est inhabituelle étant donnéque le Prologue est un personnage comparé aux autre scènes.

2. Le personnage du prologue
La plus part du temps, dans les pièces de théâtre, le Prologue est une voix comme dans La Cantatrice Chauve de Ionesco. Cependant, dans la pièce d’Anouilh, le Prologue est un personnage qui est sur la scène. On peut relever ‘’bavarde’’ ainsi que ‘’rit avec un jeune homme’’ qui est plutôt inattendue dans latragédie, et qu’en plus, ces mots s’opposent aux situations des personnages pendant la scène d’exposition étant donné qu’ils ne bougent pas et ne parlent pas entre eux. Le prologue est sur scène mais n’utilise pas la première personne du singulier. Il est considéré comme l’intermédiaire entre le spectateur et les acteurs, on peut dire que c’est une sorte de spectateur privilégié ; le pronom vousprovoque un lien entre la scène et les personnages. Il détruit l’illusion théâtrale car on nous parle des acteurs qui vont jouer des personnages et qu’il s’adresse aux spectateurs.

3. La présentation des personnages.
Tout d’abord, le Prologue nous montre que les personnages sont imaginaires et que ce sont des acteurs. On peut relever à la première ligne ‘’jouer l’histoire d’Antigone’’ à laligne 8 ‘’ qu’elle joue son rôle’’ et à la ligne 9 ‘’ ce rideau s’est levé’’. Le Prologue a donc pour mission de faire rentrer le spectateur dans l’illusion théâtrale. Dans cette scène, on distingue quatre différents personnages. On peut avoir l’impression qu’il nous présente l’acteur puis le personnage. Il y a tout d’abord Antigone ; elle nous est décrite renfermée et pensive : ligne 2 : ‘ lapetite maigre’’, ligne 3 ‘’elle pense’’, et ligne 4 ‘’ la maigre jeune fille noiraude et renfermée que personne ne prenait au sérieux’’ . Vient ensuite Ismène, le contraire d’Antigone alors qu’elles sont sœurs. Ligne 12 : ‘’ la belle’’ ‘’ l’heureuse’’, ligne 14 ‘’ son goût de la danse’’, ‘’sont goût au bonheur et de la réussite’’ ligne 17 : ‘’ Ismène avait été éblouissante’’ et ligne 21 : ‘’...
tracking img