Antoine-laurent de lavoisier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1215 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANTOINE-LAURENT DE LAVOISIER
LA BALANCE


BIOGRAPHIE
Antoine-Laurent de Lavoisier, chimiste français que l'on considère aujourd'hui comme le père de la chimie moderne, vit le jour le 26 août 1743, dans la ville de Villers-Cotterêts, dans le Soissonnais. Fils d'une famille bourgeoise dont le père était avocat, Lavoisier reçut une excellente éducation. Dès sa sortie du collège Mazarin, ilentreprit des études en droit, dans l'intention de prendre la succession de son père comme procureur au Parlement de Paris. Il obtint son titre d'avocat en 1764. Parallèlement à tout cela, il continua à étudier la chimie avec un dénommé Rouelle, ainsi que les mathématiques et l'astronomie avec un certain La Caille. Il étudia ensuite la physique avec l'abbé Nolet et la botanique avec Bernard deJussieu. Finalement, on lui enseigna à manipuler les gaz, communément appelés "les airs" à cette époque. Par la suite, en raison de l'étendue de ses connaissances et de son ardeur au travail, il devint, en 1768, membre de l'Académie des Sciences, alors qu'il n'était âgé que de vingt-six ans. Il y fut, pendant vingt-cinq ans, le membre sans doute le plus actif.
Voulant ensuite avoir son proprelaboratoire, il se tourna vers les Fermes. Ces Fermes étaient occupées par de riches comptables ayant beaucoup d'influence à cette époque. C'est à cet endroit qu'ils recevaient les impôts. Il y devint l'adjoint du fermier général, M.Baudon. Finalement, les recherches et découvertes que fit Lavoisier furent brusquement interrompues par le gouvernement, étant donné la mauvaise réputation des fermiersgénéraux. Il fut guillotiné avec vingt-sept autres fermiers, en 1794, sous de fausses accusations. Il n'avait alors que cinquante et un ans.
DECOUVERTE
Lavoisier est, sans aucun doute, le fondateur de la chimie telle que nous la connaissons aujourd'hui. Avant l'époque de Lavoisier, les chimistes ne s'inquiétaient absolument pas de la mesure des phénomènes. Par contre, pour lui, la physique et la chimieétaient des sciences de mesures précises. C'est pourquoi, Lavoisier introduisit l'usage d'une foule d'instruments qui permettraient de mettre des chiffres significatifs et exacts aux phénomènes observés. Le principal, dont il favorisa l'usage, fut la balance, instrument qui, bien qu'existant déjà, n'avait jamais été employé sérieusement dans les recherches chimiques. Elle sera bien sûr à la têtede toutes ses expérimentations.
Tout d'abord, il en fit construire une d'une parfaite précision, en étudia les allures et reconnut par la suite, la nécessité des doubles pesées. Ensuite, il procéda à de nombreuses expériences dont une, en particulier, qui fut sûrement parmi les plus importantes de sa carrière de chimiste : la synthèse de l'eau.
Expérimentation: Cette expérience se résumait àfaire circuler une quantité d'eau, qu'il avait pesée auparavant, dans un vase dont le poids lui était aussi connu. Il scellait ensuite le vase avec soin. Puis, il distillait continuellement cette eau pendant plusieurs jours. À la fin de l'expérience, il pesait le tout et remarquait que le vase et son contenu avaient toujours le même poids. Il remarquait aussi, cependant, que le vase pesait dix-septgrains de moins qu'avant et que l'eau, étant devenue trouble, avait gagné vingt grains de poids. Il conclut alors que le poids perdu par le vase était, durant l'expérience, gagné par l'eau et que les trois grains de plus étaient dus à une erreur expérimentale.
D'où il émettra la conclusion que tous les phénomènes chimiques sont dus à des déplacements de matière, à l'union ou à la séparation descorps. Sa devise devint donc: " Rien ne se perd, rien ne se crée."
La masse des produits = La masse des réactifs
C'est donc grâce à la balance que Lavoisier put tirer de telles conclusions, contrairement à la plupart des chimistes de cette époque qui ne se fiaient qu'à l'apparence des réactions. Ceux-ci prétendaient que l'eau se changeait en terre.
Lavoisier révolutionna la vision que...
tracking img