Antoine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1979 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CUM VITA HUMANA JACERET Alors que la vie humaine gisait/croupissait IN TERRIS ANTE OCULOS FOEDE sur terre aux yeux de tous honteusement OPPRESSA SUB GRAVI RELIGIONE écrasée sous le lourd poids de la religion, QUAE OSTENDEBAT CAPUT qui montrait sa tête A REGIONIBUS CAELI depuis les régions du ciel INSTANS SUPER MORTALIBUS APSECTU HORRIBILI, PRIMUM menaçant par-dessus les mortels par son apparencehorrifiante (R: INSTO: verbe composé, donc c. au datif possible) en/le premier (R: adverbe, alors que PRIMUS est apposition) HOMO GRAIUS MORTALIS un (homme) grec, un mortel AUSUS EST TOLLERE OCULOS CONTRA osa lever les yeux contre elle QUE PRIMUS OBSISTERE CONTRA et le premier s'y opposer de face. QUEM NEQUE FAMA DEUM et ce dernier (R: relatif de liaison, donc = coordination et pronom de rappel)ni ce que l'on disait sur les dieux (=les mythes) NEC FULMINA NEC CAELUM MURMURE MINITANTI ni les éclairs ni le ciel au grondement menaçant COMPRESSIT ne l'ont écrasé (R: verbe au sg. car accord avec le sujet le plus proche), SED IRRITAT EO MAGIS mais ont éveillé d'autant plus VIRTUTEM ACREM ANIMI le courage aigu de son esprit UT CUPIRET EFFRINGERE PRIMUS à désirer rompre le premier CLAUSTRA ARTAPORTARUM NATURAE les verrous (R: participe passé substantivé au neutre pluriel) bloqués des portes de la nature. ERGO VIS VIVIDA ANIMI PERVICIT Donc la force vivifiante de son esprit a vaincu ET PROCESSIT LONGE EXTRA MOENIA FLAMMANTIA MUNDI et s'est avancée loin au-delà des remparts enflammés du monde. ATQUE PERAGRAVIT OMNE IMMENSUM MENTE ANIMOQUE Alors elle a parcouru (de fond en comble) toute sonimmensité grâce à son intelligence et à son esprit, UNDE NOBIS REFERT VICTOR d'où il nous rapporte, victorieux, QUID POSSIT ORIRI ce qui peut naître QUID NEQUEAT ce qui ne le peut pas, DENIQUE QUANAM RATIONE CUIQUE POTESTAS SIT FINITA Enfin (pour finir?), par quelle raison à chacun son pouvoir est (R: sens parfait, définitivement) délimité ATQUE TERMINUS ALTE HAERENS ainsi que son termeprofondément fixé. QUARE RELIGIO SUBJECTA VICISSIM C'est pourquoi la superstition, soumise à son tour, OBTERITUR PEDIBUS est foulée aux pieds, VICTORIA NOS EXAEQUAT CAELO sa victoire nous égale au ciel (aux dieux).

commentaire

Dans ce passage, nous sommes surtout sensible d'abord aux louanges de Lucrèce') à l'égard d'Epicure, ensuite à ce que ce texte a de paradoxal par rapport à la doctrineépicurienne orthodoxe, vu la passion dont il fait preuve:

A) le poète met au pinacle Epicure:

en dépréciant l'état de I'humanité (V. 56-57) avant l'intervention de ce dernier: II nous en fait un bilan objectif: ANTE OCULOS souligné par la première césure penthémimére. Le FOEDE - terme fortement négatif - écrase d'autant plus le comportement humain que ce terme est corroboré par le verbe JACERET,comme un vers de terre, qui s'inscrit en fin de vers et est sémantiquement repris par IN TERRIS, avec le surenchérissement OPPRESSA. Le responsable, ce contre quoi va lutter, c'est la RELIGIO - en fin de vers -, certes la religion, mais qui, pour Lucrèce, se confond avec la superstition. Cette dernière fonctionne comme une sorte de masque: CAPUT OSTENDABAT, mais avec toujours I'idée de niveau:préposition A avec le pluriel REGIONIBUS qui écrase d'autant plus, le SUPER du v. 59, le IN-stans. Ceci sera repris judicieusement par le TOLLERE CONTRA OCULOS. Le courage (AUSUS) d'Epicure est clairement annoncé par le HORRIBILI ASPECTU ainsi que le INSTANS... II nous est présenté en pied et se dresse )à la césure penthémimère: GRAIUS HOMO. II mérite toute notre estime: il est comme nous: MORTALIS, paropposition aux lâches MORTALIBUS du v. précédent. Mais ceci ne I'a pas empêché de réagir: PRIMUM en adverbe qui structure ce passage: CUM temporel, avec son corrélatif: PRIMUM. S'ensuivra le ERGO du début du v. 66. Ainsi, se déroule une longue période sur 10 vers, puisque le QUEM du v. 62 a pour antécédent HOMO (pour nous, ce n'est pas un relatif de liaison).

Lucrèce souligne la spécificité...
tracking img