Antoineparent

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Fleurs du mal (1857), LIV
A une Dame créole
*********************

INTRODUCTION

Pendant qu’on procédait aux réparations les plus urgentes sur le Paquebot-des-mers-du-Sud, les passagers s’étaient logés dans l’unique hôtel de Port-Louis. Mais Baud. fut reçu à plusieurs reprises par une famille de planteurs créoles, les Autard de Bragard, dans leur propriété de Pamplemousses, et comme ilavait sans doute fait savoir qu’il écrivait de la poésie (ses premiers vers remontent à sa scolarité au collège Louis-le-Grand), M. Autard lui demanda de composer un poème en l’honneur de sa jeune épouse Emmeline (alors âgée de 23 ans), qui était, dit-on, d’une grande beauté (cf. son portrait). La réponse fut un sonnet irrégulier (schéma abab pour les quatrains, ccd et eed pour les tercets), queBaud. envoya à l’intéressé de Bourbon le 20 octobre 1841 (le lendemain du départ du capitaine Saliz) dans une lettre qui commençait en ces termes :

Mon bon Monsieur Autard,
Vous m’avez demandé qques vers à Maurice pour votre femme, et je ne vous ai pas oublié. Comme il est bon, décent et convenable que des vers adressés à une dame par un jeune homme passent par les mains de son mari avantd’arriver à elle, c’est à vous que je les envoie, afin que vous ne les montriez que si cela vous plaît. […] Voici mon sonnet :

La pièce ne comportait pas de titre ; celui-ci ne lui fut donné que lorsqu’elle parut (avec qques modifications) dans L’Artiste du 25 mai 1845, sous la forme A une créole (l’intitulé définitif date de la première édition des Fleurs du Mal, en 1857). Cette forme de titre estrelativement courante dans le recueil, surtout avec des personnages féminins, la préposition servant à désigner, de manière anonyme, l’inspiratrice et la dédicataire du poème (cf. par ex. A une Madone, A une Mendiante rousse, A une Passante).
Le sonnet s’organise en deux thèmes suivant la répartition des strophes :
1) un hommage à la beauté de la jeune femme dans les quatrains
2) une invitationà se rendre en France dans les tercets

1) L’hommage à la beauté de la jeune femme

Le poème sert à perpétuer le souvenir de la femme dont Baud. a fait la connaissance un mois et demi auparavant (passé composé de j’ai connu au v. 2). Celle-ci y reçoit un titre noble (dame dans le titre et au v. 4, autrefois réservé aux femmes de haut rang , puis aux femmes mariées ; cf. Madame au v. 9), et lamention des noirs, au v. 14, indique qu’elle a sous ses ordres des serviteurs indigènes rappelant les esclaves nus de La Vie antérieure (v. 11).
Baud. célèbre, dans les quatrains, les charmes (v. 4) de Mme Autard, càd tout ce qui provoque une attirance physique chez elle ; le participe ignorés confirme toutefois que son mari est le seul à les connaître véritablement, et Baud. s’en tientnaturellement à des signes extérieurs. Il vante sa carnation (v. 5 Son teint est pâle et chaud, avec deux adjectifs à première vue contradictoires, évoquant l’un la blancheur naturelle de la peau, et l’autre le hâle acquis au soleil), mise en valeur par une chevelure sombre (v. 5 brune), mais s’attache surtout à la distinction de la jeune femme : l’élégance aristocratique de son port (v. 6 A dans le cou desairs noblement maniérés ; idée reprise dans Le Beau navire, v. 9-10 Sur ton cou large et rond, sur tes épaules grasses, / Ta tête se pavane avec d’étranges grâces), la grâce et la vivacité de la démarche (v. 7 Grande et svelte en marchant comme une chasseresse, avec deux adjectifs indiquant sa haute taille et sa minceur, puis une comparaison qui l’assimile à la déesse Diane), enfin son calmeplein d’assurance dans le regard, peut-être parce qu’elle a conscience de sa beauté (v. 8 Son sourire est tranquille et ses yeux assurés tétramètre ; noter aussi l’anacoluthe). L’impression générale est résumée par le substantif (à vrai dire très banal !) enchanteresse (v. 5), pour montrer que cette femme envoûte tous ceux qui la regardent (molle enchanteresse se retrouve au v. 1 du Beau navire)....
tracking img