Apartheid africain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (787 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La problématique de mon texte est l’apartheid en Afrique du Sud, la discrimination raciale domine l’histoire de l’Afrique du Sud au 20e siècle. Cela provient des colons européens qui ont apporté dansleurs bagages leurs préjugés et leur complexe de supériorité. Victorieux par les armes des populations locales, le pouvoir blanc les met à l'écart par une législation de plus en plus vexatoire. Lesgouvernements appliquent tous cette politique et elle prend le nom d’apartheid en 1948. L'apartheid est condamné comme crime contre l'humanité par la communauté internationale. Le problème del’apartheid est que sa doctrine a pour objectif « le développement parallèle et séparé des races », ce qui crée immédiatement une séparation territoriale entre les ethnies blanches et les ethnies noires. C’estdonc, à première vue un odieux système de ségrégation raciale.

Les enjeux en cause sont donc que pendant que les pays comme les États-Unis grandissent sous le système de démocratie et d’égalitéethniques grâce à la guerre de Sécession qui a fait rage aux États-Unis entre 1861 et 1865, l’Afrique du Sud rétrograde au vieux temps de l’esclavage des noirs. Effectivement, le régime de l’apartheidempêche les ethnies noires d’aller à l’université et aux études supérieures, de plus leur territoire est définitif : autour des grandes villes riches des ethnies blanches, mais sans pouvoir espérer yentrer. Donc en résumé les principaux enjeux de l’apartheid en Afrique du Sud sont la liberté, la paix, l’éducation, la santé, la politique et aussi l’économie et le développement de ces ethnies.

Toutd’abord, l’apartheid africain, qui veut dire « état de séparation », a duré pendant quasiment cinquante ans (1948 – 1991). Ce type de conflit est un conflit ethnique qui tente drôlement de serapprocher d’une hégémonie raciale des blancs contre les noirs, en plus d’une rude ségrégation. Le texte quotidien que j’ai choisi explique la réalité de l’après apartheid, car la plupart des gens...
tracking img