Apartheid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (621 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’apartheid (mot afrikaans dérivé du français1, signifiant « séparation, mise à part »2) était une politique dite de« développement séparé » affectant des populations selon des critères raciaux ouethniques dans des zones géographiques déterminées. Il fut conceptualisé et mis en place à partir de 1948 en Afrique du Sud (Union d'Afrique du Sud, puis République d'Afrique du Sud) par le Partinational, et aboli le 30 juin 1991. La politique d'apartheid se voulait l'aboutissement institutionnel d'une politique et d'une pratique jusque là empirique de ségrégation raciale (Pass-laws, baasskap etcolour bar), élaborée en Afrique du Sud depuis la fondation de la colonie du Cap en 1652. Avec l'apartheid, le rattachement territorial (puis la nationalité) et le statut social dépendaient du statutracial de l'individu.
Le concept de l’apartheid s’articulait ainsi autour de la division politique, sociale, économique et géographique du territoire sud-africain et de sa population répartie en quatregroupes raciaux hiérarchiquement distincts :
 les Blancs : ce sont principalement les descendants d’immigrants européens arrivés dans le pays à partir de 1652 parmi lesquels on distingue lesAfrikaners (60 % de ce groupe racial), principalement de souche néerlandaise, mais aussi française,allemande ou scandinave, de locution afrikaans, et les anglophones (40 %), principalement d'originebritannique. Ils représentent un peu plus de 21 % de la population sud-africaine au moment de la mise en place de l'apartheid.
 les Indiens : ce sont les descendants des coolies recrutés dans les régionsde Madras et de Calcutta à partir de 1860engagés dans les plantations de canne à sucre du Natal. Ils représentent un peu moins de 3 % de la population en 1950.
 les Coloured (ou métis) : on distingued'une part les populations issues du métissage entre les Blancs et les Hottentotsaux XVIe et XVIIe siècles et les Malais du Cap. Ils représentent 9 % de la population sud-africaine en 1950.
 les...
tracking img