Apatheid

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9012 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
L'abolition officielle de l'apartheid en 1991 a mis fin sur le plan juridique à un système social de relations interpersonnelles et intercommunautaires qui avait progressivement rejeté l'Afrique du Sud blanche au ban de la communauté internationale.
C'est en 1950 que le mot afrikaans apartheid entre dans le vocabulaire sud-africain. Il signifie littéralement « état de séparation ».Mais il prend rapidement le sens de système politique organisé à partir d'une discrimination raciale rigoureuse, voire d'une hiérarchisation des groupes ethniques, selon le principe affirmé en son temps par le Premier ministre H. F. Verwoerd : « Chaque individu doit occuper dans la société la place qui lui revient. »
La doctrine de l'apartheid, qui se donne comme objectif et légitimation « ledéveloppement parallèle et séparé des races », postule au départ une séparation territoriale systématique entre les différents groupes ethniques. C'est donc beaucoup plus qu'une ségrégation de fait qui a toujours plus ou moins existé en Afrique du Sud eu égard à la complexité de l'histoire coloniale et à la diversité sociologique du pays. C'est aussi une doctrine très différente de la doctrine« séparé mais égal » (Separate but Equal) maintenue jusqu'en 1954 par la Cour suprême fédérale américaine dans le cadre du « problème noir » aux États-Unis.
Une telle doctrine n'a pu s'affirmer puis s'épanouir (avant de tomber dans l'impasse) qu'en prenant appui sur un ensemble de croyances et de comportements étroitement liés à la mentalité et à l'histoire de la communauté blanche sud-africaine, et plusprécisément de la communauté afrikaner.
C'est effectivement à partir du moment où cette communauté conquiert le pouvoir politique (élections législatives de 1948) par le biais du Parti national que s'instaure officiellement le système apartheid. Il est amorcé vigoureusement (loi de 1950) par le Premier ministre D. F. Malan (1948-1954), puis développé par son successeur J. L. Strijdhom (1954-1958)qui lance le slogan du baaskap – la domination du maître blanc – et de l'afrikanerdom. Il reviendra à H. F. Verwoerd, Premier ministre de 1958 à 1966, de « rationaliser » le système et d'en tirer toutes les conséquences logiques, à commencer par le découpage territorial (homelands puis bantoustans). 
cliquer sur l'image
pour l'agrandir
1945 à 1962. La décolonisation
Le monde de Yalta. O.N.U.Indépendance des anciennes colonies. Guerre froide. L'union des Alliés ne survit pas au retour à la paix, malgré le nouvel ordre international que tente de promouvoir l'O.N.U. Dès 1947, le monde se scinde en deux blocs antagonistes : d'un côté le camp occidental, dominé pa…
Type de document :
animation
Crédit :
2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Tous les documents proposés parEncyclopædia Universalis
sont légalement autorisés pour l'usage pédagogique 
Jusque vers les années 1980, le système apartheid, étendu au Sud-Ouest africain-Namibie, apparaît inébranlable. Il résiste à toutes les pressions internes et internationales : condamnations rituelles par l'O.N.U. et par les mouvements anti-apartheid, lutte armée lancée à partir de 1966 par l'African National Congress(A.N.C.) et ses alliés, menaces de sanctions et exclusion des organisations internationales.
Les tenants du système ne réclament que du temps pour faire la preuve du succès de la formule, tandis que les sympathisants voient dans l'apartheid, malgré ses défauts, une modalité intéressante... du droit à l'autodétermination des peuples et des ethnies.
À chacun ou presque sa géopolitique de l'apartheid.C'est dire assez l'ambiguïté qui a toujours accompagné cette politique de développement parallèle et séparé des races malgré les justificatifs et les justifications avancés par ses promoteurs.
Au moment où l'abandon de cette doctrine en atteste l'échec – dont les conséquences à moyen et long terme en Afrique du Sud sont difficiles à évaluer –, il faut en rappeler l'origine, le contenu,...
tracking img