Apercu de la situation politique des pays-bas entre 2004 et 2006

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
bibliographie : Lecture et Analyse de la Presse et Media neerlandais durant la periode 2004-2006

2004 aura été pour les Pays-Bas une année agitée et tendue. : le meurtre du cinéaste et chroniqueur Théo Van Gogh, les attentats contre des mosquées et des églises, la lutte contre le terrorisme et le décès de la Princesse Juliana et du Prince Bernhard ont profondément affecté la sociéténéerlandaise.
Le très vif débat sur l’avenir de la société multiculturelle, relancé par l’assassinat de Théo Van Gogh par un islamiste néerlandais d’origine marocaine, a eu pour conséquence de radicaliser encore davantage les jeunes générations musulmanes des Pays-Bas, de durcir les positions des politiques vis-à-vis de l’immigration et de fragiliser la situation sociale du pays. Toute cette émotion estreprise et manœuvrée par les médias, relayés eux-mêmes par certains parlementaires soucieux surtout de leur propagande opportuniste.
Cet "assassinat islamiste" a révélé les insuffisances du système d’intégration sociale, perçu jusque-là comme le plus réussi en Europe, ce qui a suscité la remise en cause des choix du pays, en matière de politique d’immigration et d’intégration sociale (contrôle dufinancement des ONG, formation des imams…) et l’apparition d’une grande inquiétude pour l’avenir du pays.
Les appels à la tolérance, au dialogue responsable et à la sauvegarde des idéaux communs se sont multipliés, mais le sentiment d’insécurité a obligé les responsables politiques à prendre des mesures énergiques pour renforcer la lutte contre le terrorisme et la criminalité. Les discussionssur les «normes et valeurs» sont portées par la présidence du Conseil de l’Union Européenne au niveau européen.
Cette présidence, assurée par les Pays-Bas à un moment historique où l’U.E venait de s’élargir à dix nouveaux Etats membres, portant sa population à 450 millions d’habitants, va connaître des évènements qui marqueront un pas important dans le «projet européen». Après l’élection duParlement Européen, une nouvelle Commission a pris ses fonctions le 1er novembre et une Constitution est signée, donnant à l’Europe pour la première fois, son fondement légal. Par ailleurs, l’accord sur les négociations avec la Turquie, qui a clos la Présidence néerlandaise sur un succès, constitue la meilleure performance du Gouvernement néerlandais.
2004 a été aussi une année favorable pour avoirdonné une meilleure visibilité aux Pays-Bas, à travers la présidence du Conseil de l’UE et la présence de Néerlandais à des postes clés dans les instances européennes (M. Jaap de Hoop Scheffer dirige l’OTAN, Mme Neelies Kroes détient le portefeuille de la concurrence au sein de la Commission européenne et M. Gijs de Vries, est le Coordinateur européen pour la lutte contre le terroriste). Cesnominations ont, quelque peu, restauré le prestige des Pays-Bas, leur permettant de participer activement à l’agenda international.
Au vu de ce nouveau rayonnement européen et, bien que les constantes de la politique étrangère néerlandaise demeurent immuables -tel que le soutien indéfectible à l’allié américain et la préservation des intérêts néerlandais en Afrique subsaharienne- certaines variationspeuvent être relevées dans les orientations de la politique des Pays-Bas qui ne veulent plus s’ériger en "donneurs de leçons" en matière de droits de l’homme, préconisant le dialogue et la solidarité internationale.
Ainsi, au Moyen Orient, les Pays-Bas marquent leur appui au rôle de l’U.E dans le cadre du Quartet et leur attachement à la Feuile de route comme unique base pour la relance duProcessus de Paix au Moyen Orient. S’agissant de l’Irak, le Gouvernement néerlandais est satisfait du bon déroulement des opérations de stabilisation menées par ses troupes stationnées dans le sud de l’Irak et maintient la date de retrait de son contingent, en mars 2005.
Au cours de la réunion ministérielle euro-méditerranéenne, les Pays-Bas ont réaffirmé, encore une fois, leur engagement envers le...
tracking img