Apollinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
. Qu'est-ce qu'être moral ?

1. Introduction : pouvons-nous être moraux ?
Pourquoi aborder la morale par la moralité ? — La définition commune de la moralité; sa critique par l'approche contemporaine de la moralité : la moralité serait la seule sincérité — Interrogations sur cette restriction : la moralité est sans doute dans l'action sincère, mais d'abord dans l'action faite par devoir;sens de cette notion kantienne —  Kant présuppose cependant que nous pouvons agir par devoir et se propose de fonder cette possibilité: à quelles conditions la moralité est-elle possible ? — Ce présupposé doit être interrogé : (a) la moralité est-elle seulement possible ? (b) Si elle est impossible, pourquoi la présente-t-on comme nécessaire ?
2. Contestations de la moralité.
2a. La moralitéimpossible
     L'omniprésence de l'intérêt empêche l'action morale : l'approche de La Rochefoucauld.  
(a) Qu'est-ce qu'un moraliste ?
(b) La démolition du héros : les Maximes de La Rochefoucauld : une déconstruction des vertus héroïques; quelques exemples.
2a. La moralité impossible
(c) L'intérêt, l'âme de l'amour-propre. Définitions de l'amour-propre (≠ amour de soi) et de l'intérêt;conséquences concernant la notion d'habileté: elle est présupposée par le projet du moraliste, elle renvoie à un calcul de l'amour-propre ignoré de l'esprit: le coeur humain est inscrutable.
(d) Une raison impotente : Contre toute morale purement rationnelle, La Rochefoucauld montre l'impuissance de la raison; la moralité est le fruit des humeurs et de la fortune.

(e) L'homme tourmenté : sens desexceptions qui parsèment le texte des Maximes. L'orgueil, comme tourment et punition, renvoie à la morale religieuse défendue négativement par La Rochefoucauld.
(e) L'homme tourmenté : l'orgueil est à la fois la faute et la punition de l'homme : une interprétation théologique / religieuse de la condition humaine. Un appel à la conversion
(f) Une moralisation impossible. La moralité véritableconsiste à se haïr soi-même. Mais cette moralité peut-elle aboutir ? (1) Cette moralité est inaccessible à la raison : elle repose sur la seule foi. (2) L'humilité est exigée, mais est en même temps soupçonnée: l'orgueil influe sur toutes les actions humaines, même religieuses. Et l'homme ne peut jamais savoir s'il est sans orgueil (Augustin, Confessions, X, § 60-64). Pourquoi donc exiger ce qui estimpossible ? La moralité véritable est nécessaire, mais irréalisable. Pourquoi en est-il ainsi ?
1b. La morale contre-nature.
1b.1 Paradoxes et présupposés de La Rochefoucauld. Paradoxe : Le moi doit s'oublier, et ne cesser de s'épier : son absence et sa présence sont requises en même temps. Présupposés : (1) Le moi existe. (2) L'ici-bas doit être compris à partir de l'au-delà :nous ne nousconnaissons que par Dieu. Ces deux présupposés sont-ils légitimes ?
1b2. La méthode généalogique. Deux méthodes : une critique rationnelle, démonstrative; une méthode généalogique : elle vise à dégager les origines de la moralité. Faire la généalogie de la morale, c'est refuser de la prendre pour un fait, de chercher à la fonder (Kant), c'est la comprendre comme interprétation. La morale commesymptôme: la valeur des valeurs morales: comment ont-elles été produites ?
Textes : La morale comme problème : Gai Savoir, §345; Par-delà le bien et le mal, §186; Aurore, Avant-Propos §3.
La valeur de nos valeurs : Généalogie de la morale, Avant-Propos, §3-6;
La morale comme symptôme : Par-delà le Bien et le Mal, §187.
1b2. La méthode généalogique.
[...] "Les morales ne sont que le langagefiguré des affects" (Par-delà le Bien et le Mal, §187).
1b3. La fiction du moi.
Qu'entend-on par "moi" quand on blâme l'égoïsme ? Signification théorique (Descartes, Méditations, II) et pratique (la responsabilité) du moi.
1b3. La fiction du moi. Qu'entend-on par "moi" quand on blâme l'égoïsme ? Signification théorique (Descartes, Méditations, II) et pratique (la responsabilité) du moi. Une...
tracking img