Apologue : parabole enfant prodigue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1948 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’argumentation indirecte. l’apologue : la parabole
L’enfant prodigue, Luc 15, 32

Introduction
*Il s’agit d’un passage traduit du grec, tiré de la bible et plus exactement du nouveau testament . Ce texte est un extrait de l’évangile de Luc. Les évangiles rapportent la vie et les paroles du Christ Les textes ont d’abord été écoutés par des foules àl’époque du Christ et sont maintenant lus .
(Evangile signifie : bonne nouvelle ..)

(Luc : médecin d’Antioche de Syrie => païen converti)
(Ecrit en grec hellénistique )
(Symbole de Luc : le taureau parce que son évangile commence avec la relation du sacrifice d’Isaïe ( taureau =symbole du sacrifice ))
*N’est pas un témoin direct de ce qu’il écrit. Il n’était pas un disciple , mais un cousin dePaul
A écrit le 3° évangile et les Actes des apôtres. Date exacte ignorée entre 50 et 80 après J-C.

.* Au début du chapitre 15 , Jésus s’adresse à des publicains ( collecteurs d’impôts , pour le compte des romains - des collaborateurs !) , et à des pêcheurs. Des pharisiens ( juifs traditionalistes ) et des scribes (lettrés) de joignent à eux et critiquent le fait que Jésus accueillent cesderniers . « Jésus , alors leur riposte par une série de paraboles »(15,2).

* Le mot parabole est employé par l’évangéliste .Il convient d’en préciser la signification.
Etymologie probola en latin ou parabolè en grec = comparaison Une parabole est un apologue , c'est-à-dire un récit à visée argumentative .l’apologue donne une leçon en divertissant  Une parabole est donc un apologue à caractèrereligieux.
La leçon est plus ou moins explicite et son contenu est plutôt allégorique car sa portée doit être universelle.

Problématique
L’universalité du message est à l’origine de la difficulté d’écriture : ainsi nous pouvons nous demander à propos du fils prodigue comment en s’adressant à ses contemporains, l’auteur parvient-il transmettre son enseignement non seulement à ceux quil’écoutent mais aussi aux hommes de tous les temps ?

Lecture

Mouvement du texte
Cette parabole raconte donc , selon un schéma narratif classique, une expérience assez banale celle d’un jeune homme , vivant chez son père ,décidant de quitter la maison familiale avec sa part d’héritage en poche , tombant dans la misère et revenant chez son père.

Annonce des axes : Il s’agit maintenant d’étudierl’efficacité de cette parabole . Après avoir analysé la partie narrative de l’apologue, nous verrons quelle leçon il est possible d’en tirer immédiatement. Mais nous nous demanderons aussi si une lecture plus approfondie ne nous permet pas d’autres interprétations.

1. L’art du conteur

=> rappel : nous allons donc nous attacher au récit qui est le corps de l’apologue . dans le cadre dela parabole qui s’adresse à un public particulièrement large cette partie narrative doit être simple et intéressante.
.
a) Cadre spatio- temporel et personnages peu précis :
* cadre familier à l’époque , assez vague pour être reproduit : un domaine à la campagne où travaillent le père et ses 2 fils : cellule économique de l’époque, prospère « surabondance « de pain et esclaves . lafugue du fils se passe en un pays « lointain » / Une époque non précisée mais allusion à une famine , situation redoutée à cette époque comme à toute époque .
*Des personnages aux quels il est facile de s’identifier 
. emploi de l’article indéfini permet la généralisation des personnages archétypes : un homme avait 2 fils : termes simples sans caractérisation – article indéfini => permet àchacun de s’identifier; la dualité des fils permet d’anticiper une question sur leur différence même si l’on ne connaît que leur rang : l’aîné et le plus jeune
=> facile de s’identifier

b) un récit fait de récits enchassés
*: le récit initial : l’évangile , rapporte les paroles du Christ
*Le récit principal : le père est au centre du récit : il introduit et conclut le récit...
tracking img