App toilette au lit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1633 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE N°1
AIDE D’UNE TOILETTE AU LIT

J’ai choisi de décrire et d’analyser une aide d’une toilette au lit avec un patient dépendant car je l’ai pratiqué plusieurs fois, que ce soit en stage ou au cours de mon expérience professionnelle, et ainsi, cela me permet d’affirmer que c’est un soin quotidien très important aussi bien pour l’aspect physique quepsychologique. C’est au cours de ce soin que la relation soignant-soigné est mise en valeur.
La patiente à ma charge se nomme Madame C. née le 15 Janvier 1944 et âgé de 66 ans. C'est une dame mariée, mère de quatre enfants. Elle est retraitée, dans le temps elle travaillait au guichet de la poste. Cette patiente est dans la clinique où j'effectue mon stage depuis le 7 novembre 2011, qui est un établissementà majorité gériatrique. Le service « soins de suite et de réadaptation » accueille des personnes après une hospitalisation pour retrouver un degré d’autonomie et de ce fait, visant un retour à domicile.
Les aides à la toilette se font le matin à partir de 8h environ, de préférence en binome pour les patients alités et privilégiant les personnes ayant besoin d’une aide quotidienne, car beaucoup depatients sont entièrement autonomes, et les aides soignantes passent uniquement pour s’assurer que l’environnement du patient est entretenu, par exemple, la réfection du lit.
Je précises que ma binome est présente uniquement pour les actions de manutention, afin de se préserver à nous aussi.
Je prends donc connaissance de la feuille des aides aux toilettes et du dossier du patient que je vaisaider, ici Madame C, pour savoir les quelconques informations à prendre en compte pour la toilette. Avant d'entrer dans la chambre du patient, je me lave les mains en sept temps (selon le protocole et les notes du CLIN) puis, je me munis de gants, pour me protéger et pour protéger le patient; les gants étant obligatoires pour effectuer une toilette intime.
Je me protège également par un tablier àusage unique, afin de protéger ma blouse de quelconques projections, mais également pour protéger les téguments de la personne.
Cette dame étant en chambre double, il n’y pas d’installation prévue de séparation, ce que je trouve un peu regrettable, car c’est une atteinte à la pudeur du patient, et il est bien évidemment impossible de faire sortir le voisin, par respect de la personne soignée.
Dece fait, je mets la présence pour signaler que je suis là, en cas de soucis éventuels.

Ensuite, je présente le soin à la patiente, lui demande son accord, et ensembles, nous choisissons les vêtements qu'il souhaite mettre ce jour.
Je commence à débarrasser l’adaptable pour installer le matériel pour la toilette, et me rends à la salle de bains pour remplir la bassine d’eau chaude, dont jefais tester la température à la patiente, et me munis des produits de toilette ainsi que du linge personnel, 2 serviettes, 2 gants ainsi que de gants jetables, pour les parties intimes. Dans ce service, ils utilisent la serviette de couleur claire pour le haut du corps, et celle de couleur foncée, pour le bas, afin que tout le personnel soignant, ait un code unique, pour ne pas se tromper à chaquechangement d’équipe.
Après que tout soit en place, j’installe le patient confortablement et en sécurité, c'est-à-dire tête de lit remontée, car cette patiente est capable de se laver le visage, et il est important de préserver le maximum d’autonomie, ainsi que les barrières pour éviter les chutes lors du retournement.
Je l’aide à se déshabiller, et lui mets la serviette du haut sur son torsepour protéger sa pudeur, autant vis-à-vis de nous, que de son voisin, ou d’une personne pouvant entrer dans la chambre à tout moment, malgré la présence.
Elle commence donc à se laver le visage, tout en la stimulant, car au vue de son âge et de sa pathologie, il lui arrive de vite se lasser, et de se laisser « materner » , il est donc important de le rendre acteur de son soin.
Après cela, je...
tracking img