Appareil respiratoire et respiration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 15 :
APPAREIL RESPIRATOIRE ET RESPIRATION

A/ ANATOMIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

La fonction respiratoire a pour but de fournir à l’organisme l’oxygène dont il a besoin (pour assurer son métabolisme cellulaire) et d’éliminer le gaz carbonique, déchet produit lors du métabolisme cellulaire.
L’appareil respiratoire est constitué des voies respiratoires et des poumons.

1- lesvoies respiratoires
Ce sont les fosses nasales (qui sont garnies de poils pour filtrer l’air et qui sont tapissées d’une muqueuse humide qui réchauffe et humidifie l’air), le pharynx, le larynx, la trachée artère (tapissée également d’un mucus, celui –ci filtre de nouveau l’air respiré et les cils présents sont responsables de leur expulsion par la toux), les bronches. Elles amènent l’air inspiréaux poumons, le réchauffent, l’humidifient et le débarrassent en partie de ses impuretés.

2- les poumons
Les 2 poumons occupent la majeur partie de la cage thoracique, ils sont séparés par un espace le médiastin et sont limités ventralement par le diaphragme, ils sont entourés par une double paroi la plèvre, l’un des feuillet adhère à la paroi thoracique, l’autre au poumon. Elle permet auxpoumons d’être solidaires de la cage thoracique lors des mouvements respiratoires.

Les poumons sont formés de la juxtaposition de lobules pulmonaires, sorte de poumons en miniature. Chaque lobule reçoit une bronchiole pulmonaire, une artériole (qui amène le sang veineux chargé de gaz carbonique) et de chaque lobule repart une veinule où circule le sang enrichi en oxygène. A l’intérieur de chaquelobule, le bronchiole se divise un grand nombre de fois et se termine en doigt de gant par un canal alvéolaire entouré d’alvéoles pulmonaires (canal alvéolaire + alvéoles = un acinus).

C’est au niveau de la paroi alvéolaire, très mince que se font les échanges gazeux, entre l’air alvéolaire (qui apporte l’oxygène) et le sang veineux (qui est chargé en gaz carbonique).

Le sang veineux est dusang chargé en gaz carbonique, mais dans les poumons, il circule dans l’artère pulmonaire et les artérioles.

La paroi alvéolaire est formée de 2 types de cellules particulières : les pneumocytes 1 et 2. les pneumocytes 1 sécrètent le surfactant qui permet aux alvéoles de rester béantes, même pendant l’expiration. La paroi contient également des cellules conjonctives (qui assurent la solidité),élastiques (qui permettent l’élasticité) et des phagocytes qui débarrassent l’air inspiré d’éventuelles poussières et microbes résiduels. La paroi alvéolaire est en contact direct avec les capillaires sanguins. On compte 300 millions d’alvéoles pulmonaires dont la surface totale se situe entre 50 et 1000 m².

B/ LA RESPIRATION
La respiration comporte 2 phénomènes : un mécanique, l’autre chimique.1- les phénomènes mécaniques de la respiration
Ces phénomènes mécaniques assurent la ventilation pulmonaire. On peut distinguer :
- la respiration normale : qui est constituée d’une inspiration normale, active (c’est à dire mettant en jeu la contraction des muscles), qui fait entrer 0.5 litres d’air courant, et d’une expiration normale, passive (simple relâchement des muscles inspiratoires)qui fait sortir 0.5 litres d’air courant.
- La respiration forcée : qui est constituée d’une inspiration forcée, plus ample que la précédente, qui met en jeu de nouveaux muscles et qui fait entrer en plus de l’air courant, 1.9 chez la femme à 3.3 litres chez l’homme d’air complémentaire et d’une expiration forcée, active (mettant en jeu les muscles antagonistes des muscles inspiratoires), qui faitsortir en plus de l’air courant 0.7 chez la femme à 1 litre chez l’homme d’air de réserve.

La capacité vitale est le volume d’air qui entre et qui sort lors d’un mouvement respiratoire forcé : elle est en moyenne de 3.1 litres chez la femme et de 4.8 litres chez l’homme. Il reste toujours dans les poumons de l’air résiduel qui permet aux échanges gazeux de s’effectuer continuellement.

2-...
tracking img