Apport poetique de rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Apport poétique d'Arthur Rimbaud
Sur le plan de la forme, Arthur Rimbaud a pratiqué une versification de plus en plus ambitieuse en fait d'enjambements à l'entre-vers et à la césure, avant de «déglinguer » littéralement la mécanique ancienne du vers, autour de 1872, dans les trois quatrains de Tête de faune puis dans un ensemble de compositions souvent réunies sous le titre apocryphe de Derniersvers. Il a inventé le vers libre, mais sans en préciser les règles, avec deux poèmes des Illuminations : Marine et Mouvement. Certains symbolistes, comme Gustave Kahn, s'attribueront l'invention duvers libre, mais ce dernier avait justement contribué à la première publication des Illuminations en 1886 et aucune version significative de poème en vers libre non rimbaldien n'a été attestée à unedate antérieure. Rimbaud a donné ses lettres de noblesse à un type de poème en prose distinct d'expériences plus prosaïques du type du Spleen de Paris de Baudelaire. Les ressources poétiques de lalangue sont encore exploitées sous un jour différent dans le célèbre poème en prose, pseudo-autobiographique, Une saison en enfer. Avec un fort penchant à l'hermétisme qu’il partage avec d'autres de sesquasi contemporains (Gérard de Nerval, Stéphane Mallarmé, sinon Paul Verlaine parfois), Rimbaud a le génie des visions saisissantes qui semblent défier tout ordre de description du réel. Deuxcompositions sont emblématiques à cet égard : Le Bateau ivre et Voyelles. Les propos radicaux des deux lettres dites « du voyant » et l'étrangeté des univers poétiques suggérés dans le sonnet Voyelles, lesproses des Illuminations et l'ensemble dit des Derniers vers ont contribué à forger un mythe absurde des pouvoirs démiurgiques de la parole poétique. Si le sens énigmatique des Illuminations est mieuxcerné de nos jours, il demeure obscur pour les poèmes en vers de 1872 et le sonnet Voyelles.
Appréhendée intuitivement par l'intégralité des poètes successeurs, la poésie de Rimbaud a ouvert la voie...
tracking img