Apprentissage massé et distribué

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction P2

I- Approche théorique P3

II- Matériel et Méthode P4-5
2.1- Sujet P4
2.3- Matériel P4
2.4- Procédure P5

III- Résultat P6

IV- Discussion P7

Conclusion P8

Bibliographie P9

Annexes

Introduction

Toutes les personnes ayant étudiées que ce soit au collège, au lycée, à l’université, ou en apprentissageprofessionnel ce sont déjà demandé au moins une fois dans leur parcours quelle est la meilleure méthode de mémorisation ?
En effet il ya deux manières pratiqué par chacun d’entre nous pour apprendre ses cours. La première étant de réviser intensivement juste avant de mettre en application ce que l’on a apprit. On peut aussi appeler cette première méthode « le bachotage » lorsque l’on est dans uncontexte d’examen.
La seconde consiste à laisser des périodes de latence entre les révisions afin de pouvoir appliquer ce que l’on a apprit, de façon plus performante, à une période différée. Par exemple commencer à travailler un cours deux ou trois semaines avant l’examen.
Certaines études ont démontrées que la première méthode (« le bachotage »ou « apprentissage massé ») était efficace lorsd’une restitution immédiate des informations retenues. En revanche lorsque l’examen est deux ou trois semaines plus tard cette méthode montre ses faiblesses et ses limites (la moitié des informations seront oubliées).
Dans ce cas il faut privilégier un apprentissage incluant des phases de latence lors de la mémorisation (mémorisation espacée dans le temps). Cet apprentissage est aussi appelé« apprentissage distribué »

L’étude qui suit propose la réalisation d’une tâche motrice, grâce à l’expérience du Miroir – inversement des perceptions du mouvement-, Lorge (1930), en comparant les deux conditions d’apprentissage (massé ou distribué). Elle vise aussi à déterminé la supériorité de l’apprentissage distribué dans les performances obtenues.

I- Approche Théorique

C’est à partirdu 21ème siècle, que la psychologie s’est intéressée de façon plus poussée à la mémoire (et à l’apprentissage), grâce notamment à Ebbinghaus (1885)1 qui mit en place des paradigmes expérimentaux² pour l’étude de la mémoire. Ses travaux sur l’étude de la mémoire en fonction du temps 3, servirent de base à Jost (1897) qui systématisa la distribution temporelle de l’apprentissage : loi de Jost. Seloncette loi,  l'apprentissage et les facultés de mémorisation sont améliorés en répartissant des intervalles de temps entre les différentes étapes de cet apprentissage. Les notions d’apprentissages distribués et d’apprentissage massé découlent ainsi de cette loi.
En 1940, Hovland propose une expérience qui confirme la loi de Jost4. Cependant, l’expérience n’a vérifié cette loi que dans larésolution d’une tâche simple, alors qu’en est-il de la vérification de la loi de Jost pour l’application de tâches complexes ? Il semblerait que dans le cadre d’une tâche complexe, l’apprentissage distribué ne donne pas lieu de meilleures performances que l’apprentissage massé, voir même que performance s’inversent pour certains cas. On citera l’expérience d’Ericksen (1942) qui appuie ce raisonnement5Notre étude va s’intéresser à la vérification de la loi de Jost, c'est-à-dire que dans une tâche motrice, l’apprentissage distribué donnera de meilleures performances que l’apprentissage massé. Pour se faire, nous nous appuyons sur l’expérience de Lorge (1930) : The Mirror. Dans l’expérience de 1930, la tâche, pour le sujet, était de suivre le tracé d’une étoile en regardant sa main (traçant lafigure) dans un miroir. Ainsi, les mouvements perçus par le sujet étaient inversés. Dans sa mesure, Lorge prit en compte le temps mis pour tracer l’étoile et le nombre d’erreurs6 commises. Ses résultats montrent que la performance atteinte, en moyenne, au bout de 20 essais avec l’apprentissage massé.
Dans notre expérience (version moderne et informatisé de celle de Lorge), c’est la souris...
tracking img