Approche du monde contemporain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
APPROCHE DU MONDE CONTEMPORAIN

Peut-on échapper à la règle de droit ? Existe-t-il dans une société des systèmes sans droit ? La réponse est non, il n’existe pas des systèmes qui s’affranchissent de la règle de droit. Il y a le droit, en dessous du droit il y a l’usage et en dessous l’usage il y a l’habitude, l’usage c’est l’imitation. Quelle différence entre l’usage et le droit ? C’est que ledroit est obligatoire. Toute société impose des valeurs donc impose du droit. Quand on a du droit dans une société, droit qui existe dans un lieu et moment donné on appelle ce droit, le droit positif. Ce droit positif quand il est imposé par l’état et sanctionné on appelle ce droit le droit objectif. Lorsque le droit objectif prévoit que les individus ont des droits individuels on appelle cesdroits les droits subjectifs.
Le droit que l’on connaît aujourd’hui provient d’un système de la Grèce et de Rome. Le Code Civil, a 90% est du droit romain. Quand commence l’antiquité ? En principe on l’a fait commencer en -3000, succède au néolithique ; cette période a apporté trois choses :
- la sédentarisation 
- c’est le début de l’habitat construit
- la domestication des animauxOn est passer de cette période a celle de l’antiquité grâce a l’écriture, les hommes se sont mis a écrire ; mais en 1961 en Roumanie on a trouver une tablette d’argile qui d’après une étude remonterai a -7000. pour ce qui est du droit, les première traces d’écritures on les a retrouver en Mésopotamie, ce que l’on a retrouver se sont des petites boules d’argile qui correspondait aux closes ducontrats sur lesquels il y avait une écriture « cunéiforme » et se sont ces écritures qui vont données l’arabe.

§ Préliminaire : l’antiquité : repères chronologiques :

Vers 1200 avant notre ère on voit se développer une civilisation que l’on appelle  « l’age du fer », et cette civilisation est caractérisée par de la violence, invasions, durant cette période on voit apparaître des empires ; et lepremier de ces empires est l’empire Assyrien. Les Assyriens se sont des marins, personnes qui ont fait du commerce dans la méditerranée. Un autre empire (-1750 a -600), l’empire Babylonien, (-1750), connut pour l’un de ses rois, le roi Hammurabi qui a fait rédiger le premier code. Puis l’empire Perse (Perses appelés aussi les Medes) (- 546 a -479), cet empire a joué un rôle dans la mesure ou il estentré en guerre avec la Grèce et c’est de cette guerre que sont nées un certains nombre d’institutions.
Dans tout ces empires on trouve du droit, souvent archaïque, c’est ce qui a fait dire au romain «  Ubi Societas Ibi Jus ». L’antiquité est marquer par l’habitude te la pratique d’un droit de plus en plus sophistiqué. Ce qu’il y a de commun a tous ces droits : 2 caractères :
- Sont desdroits empiriques, ils se forment par l’expérience, la pratique, l’habitude. Le droit est empirique pour des raison d’ordre publique (faut éviter le désordre). Le droit a une vocation immédiate.
- Il est religieux

SECTION I : Deux modèles pour le droit public : Rome et la Grèce :

L’antiquité nous a transmit un certain nombre d’institution dont quelques unes nous sont resté aujourd’hui.Exemple de l’article 16 de la Constitution, il concerne les pouvoirs que l’on transmet au président de la république en période de crise. Cette institution vient de la République Romaine, ce régime avait prévu quand cas de crises graves on devait confier le pouvoir a un haut magistrat que l’on appelle le dictateur (personne qui cumule tous les pouvoirs politique mais pendant une période limitée) ;quand les constituant en 1958 on mis en place ce système c’est par référence au modèle de la République Romaine.

La Grèce nous a donné qu’un modèle de droit public

§1 : le modèle grec

Les grecques ont inventés la « cité » qui présente les caractères de l’état. Le modèle de la cité on le doit au 4ème siècle a Hippodame de Milet (philosophe) qui a dit que la cité on peut la comparée a un...
tracking img