Approche socioculturel du japon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5331 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Approche socioculturelle du Japon
Note obtenue : 18/20

Les Japonais sont très présents dans le monde des affaires internationales depuis longtemps et pourtant leur culture lointaine et très différente de celle des occidentaux et notamment des Français, les rend souvent incompris et crée des malentendus et des difficultés lors de la rencontre de ses deux cultures. Ainsi il est indispensablepour préparer au mieux une rencontre avec des Japonais de connaître et prendre en compte ses différences culturelles.
Cette étude présente les principaux points culturels forts de ce peuple et leurs incidences sur leur approche des affaires.

I Vie Pratique

A) Héritage historique

Selon une légende japonaise, le Japon fut fondé en VIIème siècle av. J.-C par l’empereur Jimmu. Le Japon estmarqué par l’influence de ses voisins Chinois et Coréens, qui conduisit l’introduction du bouddhisme au VIe siècle qui devint religion officiel au VIIème siècle et Kyoto devint la capital impériale.

Cependant à la fin du XIIème siècle, débute le règne de la classe des samouraïs et par conséquent d’une classe guerrière, ainsi que des moines bouddhistes. Il s’agit de la période dite Kamakuramarquée par un système féodal. C’est pour cela que les Japonais sont très guerriers dans leur façon de négocier.

De grands changements apparaissent au XVIème siècle avec l’arrivé des commerçants européens Espagnols et Portugais qui apporteront des nouvelles techniques guerrières mais aussi le christianisme. De plus le mouvement bouddhiste zen prend lui aussi de l’importance et permet l’apparitionde coutumes que l’on retrouve encore aujourd’hui comme le théâtre nô, la cérémonie du thé et l’art floral.

A la fin du XVIème siècle le Japon est réunifié par Toyotomi Hideyoshi qui devient le premier empereur de l’époque Edo (le pouvoir se centralise à Tokyo). Débute alors des vagues de massacres des missionnaires, le Japon se ferme à l’étranger.

En 1868, débute l’ère Meiji avec le retourde la capitale impériale de Kyoto. Tout éléments en rapport à la période féodale des samouraïs sont abolis comme le port des Katanas (épées japonaises portées par les samouraïs), le Japon commence sa modernisation et son urbanisation. Commence également des périodes de conflits dans lesquels l’armée japonaise modernisée remporte la victoire comme la guerre sino-japonaise (1894-1895), avec la Coréeet la Russie (1904-1905) qui explique le ressentiment de ces pays face au Japon.

Durant la première guerre mondiale le Japon est un opposant de l’Allemagne mais il devient son allié lors de la seconde, il envahi Hong Kong, la Malaisie, Bornéo et d’autres îles du Pacifique, ce qui lui vaudra en 1945 le bombardement atomique de Hiroshima et de Nagasaki par les Américains qui causera sa reddition.L’occupation militaire du Japon par les Américains dura de 1945 à 1952. Il s’agit d’un sujet tabou au Japon. N’ayant plus d’armée, les affaires sont devenues leur moyen de se battre.

Entre les années 1950 et 1980, le Japon connut une croissance économique très rapide : au début des années 1980, ce qui lui permet de devenir une grande puissance économique : un membre de la Triade avec ledeuxième rang mondial pour le PIB.
Cependant, vers le milieu des années 1990, le pays connaît une crise économique qui se remarque encore aujourd’hui (augmentation du chômage, situation précaire d’une partie de la population).

B) Système éducatif

Le Japon malgré la difficulté de son écriture, est le pays qui possède le taux d’alphabétisation le plus élevé du monde. Son système éducatif estefficace et reconnu. Dans la culture japonaise l’enfant est roi mais attention se pose sur lui une grande pression car les Japonais vise la perfection au quotidien.

Il est financé conjointement par le gouvernement national, les gouvernements régionaux et les villes. La scolarisation débute à 3 ou 4 ans dans des écoles maternelles privées, elle est suivie par l’école primaire qui débute à 6 ans...
tracking img