Approvisionnement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1171 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chaque entreprise a sa façon particulière de gérer son commerce qu’elle soit bonne ou mauvaise et chacune d’elle vise à l’atteinte de bénéfices. En ce qui concerne l’approvisionnement, il existe onze approches de gestion qui influencent leurs stratégies. Par contre, il faut savoir qu’elles ne sont pas toutes appropriées à chaque entreprise. Pour réussir, ces entreprises doivent donc choisir etmettre en place celles qui sont adéquates et qui leur permettront de meilleurs résultats. Voici une brève définition des ces onze approches.
1. Le Kaizen.
Cela signifie un changement et une amélioration constante. Cette approche de gestion est réalisée par une équipe qui subit les changements par rapport à l’approvisionnement. Cette technique est beaucoup plus rapide parce qu’elle est faite sur lemoment présent, ce qui améliore la qualité, les délais, la productivité et bien sûr les conditions de travail et la simplification des flux. Toutes les prises de décision reviennent à cette équipe et le patron n’a pas un mot à dire en ce qui concerne leurs démarches. Les principaux objectifs sont la simplification des flux, l’amélioration des délais, l’amélioration de la productivité etl’amélioration des conditions de travail. Les trois moyens principaux dans le but d’atteindre ces objectifs sont l’élimination du gaspillage, l’amélioration continue de la qualité et la mobilisation des ressources.
2. Analyse de la valeur.
Cette méthode vise à éliminer ce qui est inutile pour améliorer les aspects utiles et de découvrir les coûts inutiles et être plus compétitif et plus innovateur (ex :chaîne de production, ceci élimine en grande partie le coût destiné aux employés). Les principaux avantages de cette approche sont qu’ elle est systématique et rigoureuse, qu’elle permet de préciser les besoins et les contraintes de l’entreprise, qu’ elle permet de découvrir les coûts inutiles, qu’elle aide à promouvoir le changement progressif, qu’elle amène l’engagement de l’équipe, qu’ellestimule la capacité d’innovation, qu’ elle contribue à l’amélioration de la compétitivité et finalement qu’elle entraine des économies.

3. L’impartition.
Celle-ci consiste au transfert de certaines tâches d’une entreprise à un autre fournisseur, dans le but d’améliorer la qualité et de se concentrer sur les atouts de l’entreprise, cette méthode est un long processus. (Ex : Bombardier faitconstruire ses moteurs d’avion par Honda). L’impartition représente un choix stratégique de l’entreprise. Elle requiert une relation d’affaires à long terme avec les risques reliés à ceux-ci. Elle exige une volonté de transférer la responsabilité de certaines activités. Elle laisse la possibilité à l’entreprise de se concentrer d’avantage sur ses compétences particulières. Elle permet à l’entreprise demaintenir sa position concurrentielle sur le marché.
4. Le partenariat et les alliances stratégiques.
Ceci est une collaboration entre 2 entreprises qui apporte à l’autre des avantages, des bienfaits, de l’information et des investissements. Le but est d’atteindre un objectif partagé en mettant leurs forces en commun. Donc meilleur fournisseur, meilleur qualité à la source et l’amélioration ducoût total. En résumé, cette méthode permet d’améliorer les sept critères de l’approvisionnement soient la quantité, la qualité, les livraisons sans délai, les livraisons au lieu prévu, les services professionnels, une meilleur source d’approvisionnements et le coût des marchandises. ( Ex : A & W fusionner avec Pétro Canada).
5. Le juste à temps.
Cette méthode est une stratégie de gestion de laproduction qui a pour but de réduire au minimum les stocks et toutes les phases de fabrication. Objectif des sept zéros : panne, attente, délais, défaut, stock, papier, frustration (aucun stock de sécurité). En résumé, le but ultime est de faire en sorte que chaque composant parvienne à la ligne d’assemblage au moment voulu et seulement dans les quantités voulues.
6- La gestion de la qualité...
tracking img