Aps bts cgo chocolaterie cochet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chocolat COCHET

NOTE DE SYNTHESE
SUR LA LEGISLATION

|Emetteur : |Destinataire : |Date : ||L’assistant comptable |Monsieur Cochet |04/03/2011 |

Objet : nouvelle législation sur les matières grassesvégétales ajoutées

Source :
www.choco-club.com
www.chococlic.com
http://croqueurschocolat.com/011-32-Le-decret-de-2003.html

Après l’examen des coûts de production des mois de Mai et Juin, jeconstate une augmentation du coût de production du beurre de cacao de 719,28€ dû à l’augmentation du coût du travail dans l’atelier de pressage.

Une nouvelle législation propose d’introduiredes matières grasses végétales dans la fabrication du chocolat. Il s’agit d’un décret voté le 15 mars 2003 pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

D’après l’article 52 du texte, onpeut incorporer au mélange de cacao et de sucre des matières grasses végétales en remplacement du beurre de cacao dans l’atelier conchage.

Les matières grasses végétales autoriséesappartiennent à la catégorie des équivalents de beurre de cacao : illipé, huile de palme, sal, karité, kogum gurgi, et noyaux de mangue. Ces matières grasses végétales peuvent être utilisées dans la limite de 5% par rapport au poids du produit finis, concernant la partie chocolat exclusivement.

Au niveau de l’étiquetage, une mention obligatoire doit attirer l’attention du consommateur et êtreclairement lisible :

« Contient des matières grasses végétales en plus du beurre de cacao »

Cette mention est située dans le même champ visible que la liste des ingrédients de manièrebien distincte et en caractère gras.

Cependant, la directive reste muette sur les modalités de contrôle de la teneur en matières grasses végétales pourtant indispensable pour respecter la...
tracking img