Apsa et danse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GÉNÉRALITÉS SUR LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ARTISTIQUES


I Définition
Une activité physique artistique est une activité de création de formes corporelles nouvelles en mouvement dans l'espace et dans le temps. Elle aboutit à une production servant un projet expressif ayant un rythme, une qualité, et, destinée à être partagée, appréciée par des spectateurs.

II Spécificité
1° Ladimension artistique
Nouvelle venue dans le cadre de l’EPS, elle invite :
o à l'expression d'un rapport au monde envisagé dans sa dimension sensible (émotionnelle, imaginaire, organique...) ;
o à la création artistique : transformation du réel qui allie créativité et création ;
o au partage avec d'autres, à l'échange de sensations, impressions, points de vue...
2° La dimension physiqueartistique
Approche sensible du corps
Le corps est matériau : la fonction motrice artistique se démarque de l'efficience sportive pour être au service du sensible, de l'émotion.
Son appréhension est plus kinesthésique que biomécanique : elle est axée sur une écoute corporelle de soi et des autres, une disponibilité corporelle accrue rendant les possibilités motrices quasi illimitées.
Ainsi lelangage du corps devient poétique et plastique, évocateur d'émotions et de sens, à partager avec des spectateurs dont le regard légitime la création (textes d'accompagnement).

III Les pratiques sociales de référence
A condition qu'elles respectent les principes qui limitent le champ des APA - les danses, le cirque, le théâtre, le mime, mais aussi la gymnastique, la GRS, la natationsynchronisée, le patinage - peuvent devenir artistiques à condition :
o de les détourner de leurs fondements sportifs (code de référence, niveaux de difficulté) ;
o de les traiter exclusivement à partir de leur dimension artistique existante ;
o de veiller à ce qu'elles conservent leur spécificité motrice.

ENJEUX DE FORMATION
(ce que l'élève gagne à être confronté aux A.P.A)
Capacitésmotrices
Disponibilité corporelle
Coordination, verticalité, disponibilité articulaire, dissociation segmentaire, transfert du poids du corps au service de formes corporelles nouvelles, singulières.
Motricité expressive sensible
Régulation tonique, logique organique, dynamique, amplitude, fluidité, qualité du mouvement au service du langage corporel poétique et plastique.

Capacitéscognitives
Créativité
Diverger, s'imaginer en mouvement, développer un réservoir d'images, susciter l'imaginaire du spectateur pour passer du réel à l'inhabituel.
Création
Sélectionner, épurer.
Composer, organiser, donner du sens, valoriser les intentions.

Capacités affectives
Acceptation
De soi : ses émotions, ses transformations, sa silhouette.
Des autres : leurs émotions,leur regard, leur contact, leurs points de vue.
Prise de risque
Donner à voir aux autres.
Oser aller vers d'autres possibles.

Capacités relationnelles
Engagement
Dans un projet expressif (impression sur autrui).
Dans un projet collectif (de la construction à la représentation).
Respect de l'autre
Regarder, écouter, entendre l'autre, partager des sensations, des regardsparticuliers.
Tolérance
Accepter d'autres points de vue à partir de :
o la production de l'interprète ;
o l'interprétation du spectateur.


L'EVALUATION DES A.P.A.

I L'évaluation formative
A condition que les critères observables soient clairs, précis et significatifs, ce type d'évaluation favorise le dialogue, le progrès de l'élève et du groupe auquel il appartient.
Le regardde l'autre et le regard sur l'autre contribuent à la formation de l'élève à la fois interprète, metteur en scène, chorégraphe et spectateur.
Le regard de l'autre :
il aide l'interprète à faire des choix, à ajuster ses réponses motrices, à transformer sa composition, à accepter le point de vue de l'autre, à se familiariser avec le spectateur...
Le regard sur l'autre :
il permet de voir ce...
tracking img