Aragon les yeux d'elsa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MODERNITE DES YEUX D’ELSA, L. ARAGON, 1942 : l’exploitation de la poésie traditionnelle et la « poésie de contrebande ».

Les Yeux d’Elsa, composé entre 1940 et 1942, est un recueil de lutte et de protestation, défini par son contexte d’écriture – la seconde guerre mondiale ; il s’agit donc d’une poésie de résistance, au même titre que celle de Paul Eluard ou de l’éditeur d’Aragon, PierreSeghers. Les événements imposent une forme et une tactique : Aragon doit contourner la censure ; à ce titre, le poème est à la fois traditionnel du point de vue des formes littéraires choisies (mètres, strophes classiques) et moderne avec notamment l’exploitation de l’allusion et de la référence savante dans le principe de la « poésie de contrebande ».

I. L’exploitation des élémentstraditionnels.

- Jusqu’à la seconde guerre, Aragon s’était consacré à la poésie surréaliste, en rupture radicale avec la tradition (rejet des genres et des règles poétiques traditionnels), puis avait écrit surtout en vers libres. Dans Les Yeux d’Elsa, il revient à des formes traditionnelles : vers pairs uniquement (l’alexandrin domine), strophes traditionnelles (huitains, quintils, quatrains,tercets, distiques). Il s’agit d’être accessible au plus grand nombre de lecteurs.

- Mais les règles traditionnelles sont également convoquées jusqu’à l’excès : la poésie d’Aragon en rajoute toujours : insistance sur les diérèses, jeux sur les césures, et surtout jeu sur les sonorités : le recueil est gonflé d’allitérations, d’assonances, de jeux de reprises d’un vers à l’autre (voire d’une poésie àl’autre), d’homophones… La modernité vient de l’exagération et de la systématisation de ces procédés.

- Ainsi les caractéristiques de la poésie traditionnelles sont exploitées par Aragon dans le but de faire renouer la poésie avec ses origines : la musicalité, l’oralité, le chant. La plupart des poèmes sont traversés par des termes évoquant les instruments, la voix, le chant, la musique. Il s’agiten effet pour le poète de dire la guerre et l’occupation, de la dénoncer, en recherchant une forme poétique propre à ce propos. (cf. « La nuit de Dunkerque » et la répétition de « Je crierai »).

II. La « poésie de contrebande ».

Cette forme poétique, c’est celle de la « poésie de contrebande », principe mis au point par Elsa Triolet et Louis Aragon dès le début de la seconde guerre.Les Yeux d’Elsa multiplie les niveaux de lecture : en apparence poèmes d’amour (« les yeux d’Elsa », « Plus belle que les larmes »,« Cantique à Elsa »), poèmes célébrant des couples célèbres du passé (les « Plaintes ») ou des poètes (Musset dans « Les nuits », Verlaine dans « Fêtes Galantes »), poèmes d’inspiration médiévale (« C », « Chanson de récréance », « Imité de Camoëns », « Lancelot »),les poèmes d’Aragon s’attachent tous aux différents aspects de la guerre pour les dénoncer : les combats sanglants des « Nuits », l’occupation et son « monde à l’envers » dans les images de carnaval des « Folies Giboulées » et de « Fêtes galantes », l’appel à la résistance dans « la chanson de récréance »…
La « poésie de contrebande » est la transposition moderne d’une poésie médiévale, le« trobar clus », ou « art fermé des troubadours » : les références savantes et culturelles sont des énigmes à déchiffrer ; d’où l’abondance du vocabulaire savant et très rare ainsi que d’un lexique d’ancien français dans le recueil. Or c’est précisément la littérature médiévale qui est la plus utilisée par Aragon pour ce jeu sur le double-sens, en permettant de crypter les appels à la résistance et lesdénonciations du poète :

- L’amour courtois ou « fin amor » :

Le « fin amor », « amour raffiné », forme sublimée de la relation amoureuse que l’on appelle aussi « amour courtois » se caractérise par un code amoureux dans lequel le chevalier voue admiration et soumission totale à sa Dame : l’image de la femme est idéalisée à l’excès, hyperbolique, et l’amant doit accomplir des...
tracking img