Aragon strophes pour se souvenir lecture analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 5 : Louis Aragon (1897 – 1982), Le Roman inachevé, « Strophes pour se souvenir » Question : Comment le poète célèbre-t-il la mémoire du groupe Manouchian ? Introduction - L’auteur : Louis Aragon est une des figures majeures du Surréalisme. Avec André Breton, il fonde la revue Littérature, prône le « merveilleux quotidien » dans Le Paysan de Paris (1926). Plus tard, il se détachera de cemouvement, adoptera une écriture plus traditionnelle et s’illustrera dans le genre romanesque. C’est un auteur engagé. Durant la seconde guerre mondiale, il participe activement à la Résistance, écrit des poèmes contre l’occupation et sera un fidèle compagnon du Parti communiste. Son œuvre est diverse : poèmes inspirés par sa compagne Elsa, Les yeux d’Elsa (1942), poèmes de résistance La DianeFrançaise (1944), romans Blanche ou l'oubli (1967). - le texte : « Strophes pour se souvenir », poème composé de sept quintils en alexandrins, est extrait du Roman inachevé (1956), autobiographie écrite en vers. Ce texte fut écrit en 1955, au moment où une rue parisienne prend le nom du groupe Manouchian. Il permet de réfléchir sur le rôle de témoin engagé du poète; c’est une poésie au service de ladénonciation et de la célébration. En effet, à travers ce poème Aragon dénonce la xénophobie, la collaboration et rend hommage au groupe Manouchian, résistants fusillés par les nazis le 21 février 1944. Lecture - reprise de la question et annonce du plan : Nous verrons que Louis Aragon célèbre dans ce poème la mémoire du groupe Manouchian, d’une part en rendant hommage à leur patriotisme, d’autre parten rappelant leur héroïsme et enfin en valorisant les propos de Manouchian. 1. Il souligne le haut degré de patriotisme des résistants arméniens a) en utilisant les lettres majuscules : « Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants Avaient écrits sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE Et les matins en étaient différents » (Vers 13-15) Plus grandes que les autres lettres qui les précèdent et lessuivent, les majuscules ne peuvent que frapper le regard et donc l’esprit des lecteurs. L’idée qu’elles contiennent est développée avec une force décuplée : ces partisans arméniens, donc d’origine étrangère, ont péri pour un pays dont ils n’étaient pas originaires mais qu’ils avaient adopté car il symbolisait pour eux la patrie des droits de l’homme ainsi que la liberté. b) en décrivant l’amourque les condamnés éprouvent pour la France et qu’ils expriment jusqu’à leur dernier souffle : le poème s’achève ainsi « Vingt et trois/ qui criaient/ la Fran/ce en s’abattant » (3/3/2/4) Les partisans continuent à lutter, même s’il ne leur reste que quelques minutes à vivre. Ils en profitent pour dire combien, contrairement à leurs bourreaux, ils aiment la France. Cet amour est souligné à traversdeux procédés. Le premier consiste à utiliser l’imparfait de l’indicatif à la valeur durative : le cri des résistants semble suspendu dans le temps. Le second réside dans le schéma rythmique de l’alexandrin : le second hémistiche contient un rythme (2/4) qui indique l’intonation montante du mot « France », qui donc le met en relief, mot cher à leur cœur. c) en soulignant la manière injuste dont ilsont été traités : « Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants L'affiche qui semblait une tache de sang Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles Y cherchait un effet de peur sur les passants » La propagande nazie veut en faire de dangereux terroristes et non des hommes qui luttent pour libérer la France : c’est le but de « l’affiche rouge», désignée dans la poème par l’expression « tache de sang » : l’affiche est destinée d’une part à faire peur à ceux qui sont sous le joug de l’occupation, d’où la couleur choisie, celle du sang, de la violence, d’où aussi les photos sciemment choisies où les résistants des FTP MOI apparaissent «Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants » . Mais elle est aussi destinée à manipuler l’opinion...
tracking img