Aragon, strophes pour se souvenir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1707 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 4 : Louis Aragon, Le roman inachevé, « Strophes pour se souvenir », 1956
Introduction : A l’ occasion de l’inauguration d’une rue Manouchian, Aragon écrit ce poème. Le point commun entre ce poème et celui d’Hugo est qu’ils sont présents dans des moments tragiques. La poésie est au service de la dénonciation ou de la célébration (on rend hommage). Le but du poème est dans le titre : sesouvenir. Fonction du poème : se souvenir. Poème écrit en 1955 et prononcé en l’honneur de l’inauguration d’une rue Groupe Manouchian à Paris.
Présentation typographique du poème Différents caractères, différentes dispositions. 7 quintiles avec pour certains des graphies particulières. V.14 inscription en gros caractères, italique du v.19 au v. 30. L’inscription rappelle les monuments auxmorts (rapport avec le titre) ; l’italique est introduit par le verbe dire ce sont des paroles rapportés, cela signale le changement dans le discours. 7e strophe : anaphore (4x « vingt et trois »). Le système d’énonciation change au fur et à mesure du texte (début du poème : on parle aux 23 fusillés »vous » v.1, 4, 6, 11, 12, 18 en position de sujet ou de Ct Objet , ceux à qui s’adresse le poèmealors qu’ils sont morts depuis longtemps but : rappeler ce qu’ils étaient de manière à les faire revivre, on s’adresse à eux à travers plusieurs choses : on parle de leur action, leur apparence, on parle de l’affiche rouge. A partir du v.19 présence de paroles rapportées avec « je », on sait que c’est l’un des fusillés. Dans les caractères en italique, « tu »=Mélinée au v.29, amoureuse du fusillé.On revient ensuite à la 3e pers, après le passage en italique : discours narratif. « Ils » de la fin correspond au « vous » du début. Dans « Morts pour la France » l’homme qui brave le couvre-feu s’adresse à tous les passants. Le temps des verbes correspond à des moments différents du discours. Temps passé « avez réclamé » par rapport à la date d’écriture. V.4 pqp, v.6 imparfait v.8, 11 semblait,v.12 cherchait v.14 avaient. Le plus-que-parfait et l’imparfait indiquent un temps révolu. Passé simple au v.18 qui c rée un effet de rupture. Présent dans la 1e strophe : v.5 présent de vérité générale, v.3 présent d’énonciation. Pas de ponctuation dans ce poème mais le vers 3 serait entre virgules. Les changements de temps donnent l’impression au lecteur que le poète se place dans des époquessuccessives (« vous n’avez pas réclamé la gloire », avant la mort, avant d’être arrêté « vous vous étiez servi », on les fusille dans la dernière strophe. L’auteur veut nous faire comprendre que c’était injuste. 3 rôles du poète : celui qui raconte en 1955, celui qui se rappelle des événements de 1944 et celui veut rappeler aux lecteurs pour qu’on ne les oublie pas. Il se fait également leporte-parole des dernières volontés de Manouchian (passage en italique). Eloge funèbre, transmission des dernières volontés de Manouchian, ou rappel du sacrifice.
L’Epoque et les circonstances (un texte informatif) Nombreux sous-entendus : cela ne s’adresse qu’à des lecteurs qui se souviennent de l’époque.
Des partisans étrangers Eléments d’informations sur les hommes du groupe :noms d’étrangers, ce sont des partisans (résistants), rappel de leurs actions (évocation des armes), 2e strophe : hommes étrangers, noms difficiles à prononcer v.9 « ils étaient vingt et trois, ils avaient choisi de se battre pour la France » v.11 et 35. V.32 « donner leur cœur », v.33 « nos frères pourtant ». Tout ce qui est écrit est en français alors qu’ils sont arméniens, v.25 indicateur de lieuErivan, ville d’Arménie, indice sur l’origine. Comparaison avec la lettre de Manouchian : pas de traduction, Aragon en fait des histoires poétiques, de grands sentiments. Informations sur le groupe Manouchian (relation avec la France).
Le contexte de l’exécution Essentiellement évocation de l’affiche rouge. Strophe 1 : caractère d’humilité, de modestie, de simplicité mis en valeur par...
tracking img