Aragon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La régulation des activités économiques
Il s’agit dans cette partie de s’intéresser aux façons d’organiser le fonctionnement d’une économie globale. D’un point de vue théorique, on peut distinguer deux modèles :

- une économie organisée uniquement par le marché (soumise au jeu de l’offre et de la demande)

- une économie administrée (dirigée) par l’ État(notion de planification : tout est calculé, alloué de façon centrale - plan)

on tirera profit du tableau comparatif du capitalisme et et du socialisme paru dans le n° 2704/2705 de la revue "problèmes économiques" et proposé par B. Chavance.

Dans la réalité de l’économie Française, il est difficile de distinguer un modèle. On retiendra que l’économie Française est mixte (organisépar le marché et par l’ État).

Économie et société de marché.
Qu’est-ce que le marché ?
Définition du marché : Le marché d’un bien peut être défini comme un lieu de rencontre à un moment donné de la volonté des consommateurs exprimée par leur demande et des désirs des producteurs exprimés par leur offre.

Marché / économie de marché / société de marché : On peut parler d’économie de marchéque lorsque l’ensemble des échanges de Biens et Services se fait sur des marchés. On est dans une économie de marché lorsque la plupart des biens et services sont devenus des marchandises (font l’objet d’un échange sur un marché). Or, on peut dire qu’il y a des échanges qui ne passent pas par le marché. autrement dit, cette marchandisation de l'économie n'est pas naturelle.

ex : Dans unefamille à Noël, il y a des échanges de cadeaux qui n’ont pas de rapport avec le marché ce qui ne signifie pas qu’il n’y ait pas un marché du jouet …

La société de marché est un niveau supplémentaire, c’est à dire que les relations sociales entre les individus s’organisent par rapport au marché. On parle de marchandisation des liens sociaux.

Le marché n’est pas naturel, on le qualified’institution car il demande des règles.

L’économie de marché est différente du capitalisme.

Le marché est une institution
Le marché n’est pas naturel
L’échange n’est pas le marché (document 46 p 233) : on peut l'exemple de la Kula Malésienne : on peut parler dans ce cas d'échanges liés à des règles religieuses, il s'agit d'échanges rituels et il n’y a pas de lieu de rencontre pour l’offreet la demande. On est loin du marché.

Document 27 p 219 : Pourquoi le machinisme a-t-il favorisé l’apparition d’une économie de marché ?

L’essor de l’industrie (industrialisation) au cours du 20ème siècle (ex : industrie automobile avec le Taylorisme et le Fordisme) a augmenté la production (production de masse). Il faut donc associer à cette production de masse une consommationde masse donc augmenter les débouchés. L’idée a été d’investir davantage ce qui induit une augmentation la productivité (production /salarié) qui peut engendrer une hausse de la production ce qui permet une hausse du salaire et une baisse des prix pouvant aboutir à une consommation de masse.

La hausse des salaires fait que la consommation augmente, de plus, l’ État Providence vaintervenir dans la société en versant des revenus sociaux (aides). On peut aussi développer les exportations (dans le cadre du GATT puis de l'OMC).

Tout cela fait que la consommation augmente et nous montre que le marché n’est pas naturel.

Le marché a des règles :
Le marché est une institution, comme la famille ou le lycée : il y a des règles (normes juridiques ,sociales), il y a une culture du marché, des valeurs.

Le marché demande une certaine socialisation : il faut connaître les règles.

document 2 p 180 « En quoi peut on dire que le marché des eaux en bouteille a sa culture avec ses normes et ses valeurs ? » Un producteur qui vendrait de l’eau en bouteille devrait obéir à une règle : le prix peu élevé. Il y a aussi des valeurs...
tracking img