Architecture et urbanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Architecture et Urbanisme

Architecture : technique de construction. Elle est définie par les mutations de la société, par la demande publique et privée. « L'urbaniste n'est pas autre chose qu'un architecte », Le Corbusier. L'urbanisme, c'est aussi l'organisation de la ville et des relations entre les hommes. Les urbanistes ont une vision idéale de la ville et du « vivre ensemble ».

Le XVeet le XVIe siècle sont marqués par un désir d'atteindre l'utopie, avec Thomas More, Tommaso Campanella et la nouvelle « Atlantide » (1627) du philosophe anglais Francis Bacon. L'aboutissement de ces projets se trouve contrarié par la société figée d'une ville médiévale et chrétienne.

Au XIXe siècle, c'est le début de la civilisation industrielle. L'urbanisme est envisagé selon l'organisationd'une société nouvelle avec l'ascension de la bourgeoisie et des classes populaires. Urbanistes et architectes repensent la ville en proposant une séparation des fonctions : le travail, l'habitat et le loisir (car il faut faire face au développement de villes dorénavant surpeuplées). Ces idées sont appliquées partiellement au XXe siècle : c'est le zoning, qui peut tendre vers la ségrégation(=danger).

En outre, au XIXe siècle, on repense l'urbanisme avec de nouveaux espaces de circulation :
Les passages (couverts)
Les espaces sous-terrains (métropolitain)
L'anticipation sur les rues aériennes (comme au Japon, où il est fréquent d'observer la superposition de voies aériennes, du métro, etc.)

Le développement de l'urbanisme spatial et sous-terrain est une caractéristiqueprépondérante du XXe siècle. Il s'inscrit dans une révolution de la construction avec l'introduction de l'acier et du béton armé (Auguste Perret est l'un des grands précurseurs français, tandis qu'aux Etats-Unis, cette révolution prolifère à l'école de Chicago).

Avec Haussmann et Napoléon III, on observe un développement flagrant des espaces verts de la ville.

De grands projets architecturaux sont liés àl'utopie, dont la définition est « construction littéraire rationnelle et minutieuse d'une cité imaginaire qui est le contre-modèle du monde politique réel ». 2 paradoxes :
- U-topie signifie littéralement le non-lieu, le nulle part, mais la description de ce lieu est celle d'un espace qui doit rendre rendre la vie heureuse supposée dépendre d'une organisation rigoureusement fonctionnelle.
Villegéométrique = Manhattan, entièrement artificielle. La description précise de l'utopie conduit à imaginer l'urbanisme moderne. Au cours des siècles, on a pensé les bâtiments (c'est-à-dire l'urbanisme et l'architecture) à la construction imaginaire desquels les arts plastiques (peinture et sculpture) participent.
Au XXeme siècle, on constate l'apparition de nouvelles formes, c'est le début dudesign (avec le stylisme, c'est la remise en question du beau au profit du fonctionnel). Les arts appliqués entretiennent des liens étroits avec l'architecture. Les architectes et stylistes abandonnent la rigidité de la pierre pour de nouveaux matériaux, de nouvelles couleurs et de nouvelles formes (+ abandon de la fenêtre). Au Xxeme siècle, se met en place une nouvelle urbanité héritée desrecherches du XIXeme, qui aboutit à une simplification des formes (Chanel).

Au XIX, on a repensé l'esthétique des villes avec une nouvelle conscience urbanistique liées aux révolutions industrielles. Dorénavant, on prend en compte la circulation moderne : gares, nouveaux édifices, banques, grands magasins (Bon Marché, Samaritaine, etc.). On recompose la ville avec la création de grands boulevards et decarrefours poly-étoilés. Paris est également une ville géométrique.
Grands boulevards : de grandes percées qui permettent de mieux voir la ville. (par exemple, avant, la Cathédrale Notre-Dame était invisible puisque excessivement proche des immeubles en vis-à-vis, ce qui limitait considérablement la vue). Les monuments sont dégagés et le passant bénéficie d'une meilleure perspective.
On...
tracking img