Architecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2018 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : le processus d’urbanisation en Algérie.

I- Urbanisation et structuration des territoires en Algérie. Au cours de ces dernières décennies, l’urbanisation ne cesse de s’accélérer en fonction de la croissance démographique et du développement économique. La production de formes d’habitat sous intégrés a évoluée en une cinquantaine d’années de la catégorie précaire (bidonvilles) àla catégorie spontanée et informelle (logements des périphéries urbaines). Cette production montre l’extrême difficulté des autorités à répondre à la demande de logements sociaux. Offre insuffisante de terrains à bâtir et chômage hérité du sous développement colonial = débouchent sur une crise urbaine qui va affecter les collectivités locales dont la représentativité, le fonctionnement et lagestion sont sévèrement critiqués et remis en cause. Une partie de la population est marginalisée car 1 habitant sur 3 habite un logement qui ne répond pas aux normes, dans des quartiers sous équipés et mal raccordé au système urbain. 1) Années avant l’indépendance : 1945-1962 ¾ de la population algérienne vit dans des douars et villages d’un espace rural dominé par les exploitants européens (citadins)qui ont transformés l’Algérie en un comptoir d’exportation de vins, céréales, agrumes, huile d’olive. Face à ces périmètres de colonisation se juxtaposent les territoires des tribus qui sont des entités spatiales et sociales de type précapitaliste, en situation instable et en décomposition avancé. Ces territoires assurent la subsistance de la paysannerie sur un mode traditionnel et relativementsous développé. Ce dualisme économique et territorial (existence sur le littoral de zones économiquement développées qui constituent de véritables enclaves contrastant avec le sous-développement du reste du pays) va produire des migrations et les campagnes vont se transformer et libérer la paysannerie pour des raisons : -économiques (sous emploi, famine)

-politique (regroupant les paysans pourcause de guerre) L’exode rural, surtout en raison de mauvaises récoltes, s’amplifie à partir de 1954. Effets = bidonvilles dans les grandes villes littorales, en particulier à Alger (Casbah qui se dégrade sous l’effet de la sur densification) Habitat ancien se taudifie Prolifération des formes d’habitat précaire dans les tissus interstitiels des grandes villes algériennes traduisent lamanifestation de la faillite du système économique colonial. Les exclus des campagnes migrent vers la ville en espérant trouver de quoi subsister, de trouver un emploi dans uns industrie que l’on essaie de mettre en place et de développer pour calmer les tensions sociales naissantes (plan de Constantine en 1955) Les bidonvilles sont la manifestation qui va inaugurer les phénomènes de l’urbanisation actuellequi va commencer en fait dans les années 50 pour des raisons socio-économiques, accélérées par la suite sous la pression démographique.

2) Années post indépendance et décennie 70 1962 = départ de 1 millions d’européens libération de 300 000 logements qui devenus vacants vont être occupés par les algériens issus des mouvements migratoires. 1960 Population totale Alger Oran Constantine Annaba 746070 360 184 171 481 137 716 1 415 451 412 118 143 770 133 025 86 896 775 809 1966 Croissance 1960-1966

Pop algérienne Population Totale 943 551 327 807 245 621 126 483 1 643 492

+ 551 433 + 184 037 +112 596 +75 587 923 653

Source : Sidi Boumedine et Taieb URBANISATION PAR SUBSTITUTION = Capitale et 3 autres métropoles sont à la tête d’une armature urbaine déséquilibrée

L’urbanisationest le produit de la stratégie nationale de développement fondée sur la doctrine des « industries industrialisantes » dans un cadre de planification centralisé de l’économie et sur la politique de la révolution agraire lancée en 1971 (victoire du socialisme = union de la paysannerie pauvre et des ouvriers des villes et des campagnes). L’Etat est le seul maître et le seul opérateur (par le biais...
tracking img