Archive bac ses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans quelle mesure les pays membres de l'UEM disposent-ils de marges de manoeuvre suffisantes en matière de politique économique?"
1) Notions du programme: La politique économique dans le cadre de l'union européenne.

2) Difficultés et pièges: la question est claire mais il s'agit de bien analyser tous les termes du sujet.

- Dans quelle mesure...signifie qu'il faut discuter, nuancer,confronter des idées autour des...
- marges de manoeuvres dont disposent les pays de l'UEM dans un cadre contraint. Il s'agira de dépasser largement l'idée reçue qui consiste à dire que l'UEM ne permet plus des politiques éco nationales alors que certaines actions sont plus efficaces qu'avant l'union monétaire (voir doc 5) par exemple.
- Bien distinguer les notions de UE, UEM, BCE, Eurosystème, SEBC(système européen des banques centrales) et souligner le processus dynamique de l'UEM (entrée de nouveaux pays, pays candidats...).
- Bien définir la politique économique et ses sous-ensembles: budgétaire, monétaire, policy-mix, politiques structurelles, conjoncturelles, sectorielles (PAC par exemple mais attention au hors-sujet qui consisterait  ne traiter que d'une politique en particulier)
-Attention enfin de ne pas se focaliser sur les politiques de relance en période de crise, récession avec un traitement trop dans 'le nez du guidon" de l'actualité.
3) Références pertinentes et actuelles: Néanmoins, les plans de relance récents (plus ou moins) coordonnés face à la crise, les réactions de la BCE et des gouvernements sont des éléments attendus qui pevent montrer que le pacte destabilité peut très vite voler en éclats face aux circonstances exceptionnelles et qu'il est frappant de constater l'urgence (mais la difficile mise en place) de créer un gouvernement économique et politique européen.
Introduction
•    une accroche possible avec l'actualité des plans de relance européens qui doivent être coordonnés.
•    Le contexte qui précise l'importance du sujet qu'il fautcadrer (en UE bien sûr, tout en s'appuyant sur le cas français, et dans le temps depuis ces 20 dernières années par exemple). Définir les termes, surtout qu'est-ce qu'une politique éco? (sans faire une succession pénible de définitions)
•    Une problématique: soit un ensemble de questions qui, ici, se posent sur la possibilité ou non de marges de manoeuvre des politique éco. Elle doit bien monterqu'on va discuter sur les outils dont disposent (ou non ou plus ou moins) les Etats de l'UEM.
•    Une annonce d'un plan en deux parties montrant par exemple: en 1) la nécessité de respecter les contraintes des traités et de toutes façons l'abandon de la politique monétaire à la BCE mais que en 2) il y a bien plus de marges de manoeuvre que l'on croit.
Analyse des documents:
Doc 1: Il montre lerôle de la BCE dans sa mission prioritaire définie par le traité de Maastricht. L'Eurosystème est l'organe regroupant les banques centrales des pays de la zone euro. Le SEBC lui est élargi aux pays membres de l'UE mais hors euro (le R.U par exemple avec la livre). Bref, ce document est surtout utile pour montrer que les pays zone euro ne sont plus aux commandes de la politique monétaire, ce sont lesbanques centrales (indépendantes) de chaque pays (banque de france par ex) au sein de l'Eurosystème qui en décident., in fine la BCE. S'agissant des marges de manoeuvre donc, elles sont nulles pour les pays euro et très réduites pour les autres.
Doc 2: Le graphique montre une certaine corrélation (inverse) entre taux directeur de la BCE et taux de change de l'euro (voir definition au bas du doc).En liaison avec le doc 1, ce document nous sert à montrer encore une fois que les pays euro n'ont plus la possibilité de jouer sur d'éventuelles dévaluations de leur monnaie (pour favoriser leurs exportations par exemple). Encore une fois, à ce niveau pas de marges de manoeuvre, comme on peut le voir par exemple avec la France (qui aimerait un euro moins fort par rapport au dollar) et...
tracking img