Archives du bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1203 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ASSISTANT DANS UN UNIVERS MOUVANT

Conférence de Jeanne HUGUET
Novotel – 24/03/2011

En 2015, le métier d’assistante tiendra la 13ème place, ce qui est très bien.

Le monde change énormément.
Le contexte professionnel aussi.

La révolution créée par le WEB 2.0 :
Il est interactif et permet des échanges mondiaux. On cherche et on donne des informations ce qui change la relation, lesmodes d’apprentissage, la manière de communiquer, la culture, la connaissance.

La connaissance n’est plus seulement dans les livres. L’information est accessible 24 h sur 24 h. dans n’importe quel lieu. On est dans une communauté de penser. On est en relation avec les clients tout le temps, la capacité de travailler en temps réel constamment.

Le monde est dans la virtualité, tout est possibledans un univers multi-culturel. On jongle avec les fuseaux horaires.

Les réseaux sociaux : on pense mondial, tribal surtout pour les moins de 30 ans, qui constituent une tribu pour partager tout, on est dans une logique de maillage dans le monde entier.

1 personne est une une unité de production (elle vend, elle encaisse, elle gère des dossiers…).

Les métiers sont satellites les uns desautres ; on travaill en mode projet : on fait quelque chose qui a un début et une fin.
Le monde des services est en marche : le tertiaire prime, on invente de nouveaux usages.

Au travail, il y a des critères nouveaux :

* La relation hiérarchique change : avant, l’assistante détenait l’information ; aujourd’hui, Internet offre toute l’information.

* Tout le monde est client,fournisseur partenaire.

* Le monde est intergénérationnel ; les comportements sont caractéristiques. Quel est le rôle de l’assistante ? c’est une toupie qui est toujours en mouvement et un axe pour tenir le tout solidement.

* Les générations :

* Les baby boomers : nés entre 1945 et 1964
* Les X : nés entre 1963/65 et 1978/1980
* Les Y : nés après 1980

* 1. Les babyboomers : 150 millions en UEurope
Ils ont 50 ans et plus, de l’expérience, croient en une forte valeur de travail, un savoir-faire dans une explosion économique.
30 % de la population
37 % des actifs
Leur projet : rechercher du sens et une idéologie.

Les BOBO : Bourgeois et Bohême

Ils croient au travail pour réussir, ils veulent un travail qui ait du sens, un développement personnel important,de la communication.

* 2. Les X : 89 millions en UEurope
Ils sont plus diplômés que les précédents.
Ils ont connu le chômage, ils ont accepté des emplois sous qualifiés.
17 % de la population
37 % d’actifs

Les MOMO : Mobiles et Moraux

La vie est dans le mouvement ; ils veulent maîtriser leur vie ; ils ont des principes, des règles, des valeurs.

Ils ne réforment pasl’entreprise, ils mobilisent.
ils ont une intelligence collective : travailler ensemble, en réseaux, en équipe.

Ils ont des perspectives, une vision.
La notion de service est essentielle.

* 3. Les Y : 21 millions en UEurope
21 % de la population française
26 % des actifs

Les YOYO : veulent VIVRE ; no limit ; l’émotion ; l’instant, des aspects bourgeois et des aspects loubards-provocants.Ils sont natures et enfantins. Ils partent de chez leurs parents à 26 ans.

Surtout « ne pas se prendre la tête ». Le travail doit être « fun » ; plaisir, challenge, immersion, simulation, proximité physique et virtuelle sont les maîtres mots.

Tribu cocon, perception à court terme, avantages matériels, sens du détail ; la rapidité prime sur la qualité.

On ne les comprend pas : ils sont nésdans le confort quotidien et l’insécurité (en famille, à l’école, dans la rue).

Ils s’autogéraient, étant petits
Ils sont des internautes, des interconnectés.

Ils ont besoin d’un retour sur investissement immédiatement.

Individualistes, intuitifs, pas loyaux (ne rentrent pas dans une entreprise pour faire carrière mais sur projet).

Leur culture : l’informatique qui leur apporte...
tracking img