Argumentation sur la conservation des cheveux aux musée d' auschwitz

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2617 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

I/HISTORIQUE
Auschwitz I
Auschwitz II
Deprotation vers Auschwitz
AuschwitzIII
La liberation d' Auschwitz

II/QUESTIONS QUE L ON PEUX CE POSER SUR LA CONSERVATION DES CHEVEUX AU MUSEE

III/ ARGUMENTATION POUR LES CONSERVER AU MUSEE

IV/CONCLUSION

I/HISTORIQUE:

Auschwitz fut le plus grand camp de concentration créé par les Nazis. Il s'agissait en fait d'un immensecomplexe concentrationnaire avec deux, puis trois camps principaux et de multiples "annexes". De plus, un camp d'extermination fut installé au sein du deuxième camp principal. Trois camps de grandes dimensions établis près de la ville polonaise d'Oswiecim (Auschwitz en allemand) constituaient le complexe : Auschwitz I, Auschwitz II (Birkenau) et Auschwitz III (Monowitz).

AUSCHWITZ I 
 
AuschwitzI, le camp principal, fut le premier. Sa construction commença en mai 1940 dans une ancienne caserne autrichienne d'artillerie, utilisée ensuite par l'armée polonaise. Les SS ne cessèrent d'étendre les contours physiques du camp en utilisant le travail forcé des détenus. Les premiers prisonniers furent des prisonniers de droit commun allemands déportés du camp de concentration de Sachsenhausen, enAllemagne, et des prisonniers politiques polonais de Tarnow.
Même si Auschwitz I fut surtout un camp de concentration répondant à des besoins pénaux, il possédait aussi une chambre à gaz et un four crématoire. Une chambre à gaz improvisée fut créée dans les sous-sols de la prison du camp (appellée le "bunker"), au Bloc 11, c'est-à-dire dans le batiment 11. Elle resta en activité jusqu'en octobre1942. Une deuxième chambre à gaz, plus grande, et permanente, fut plus tard construite dans le batiment du crématoire.
Les médecins SS se livrèrent à des expériences médicales dans l'hôpital, au Bloc 10. Ils firent des recherches pseudo-scientifiques sur des bébés, des jumeaux et des nains, et pratiquement des stérilisations forcées, des castrations, et des expériences d'hypothermie sur desadultes.
Entre le four crématoire et le baraquement des expériences se dressait le "Mur Noir", où les gardes SS exécutèrent des milliers de prisonniers. Il y eut jusqu'à 20 000 détenus à Auschwitz I.

AUSCHWITZ II 
 
La construction d'Auschwitz II, ou Auschwitz-Birkenau, commença en octobre 1941. Des trois camps, Auschwitz-Birkenau fut celui qui compta le plus grand nombre de prisonniers. Ilétait divisé en neuf sections séparées par des clôtures de fil de fer barbelé et électrifié et, comme à Auschwitz I, les gardes SS et des maîtres-chiens y patrouillaient. Le camp s'étendait sur 175 ha et comprenait des sections pour les femmes, les hommes, les Tsiganes et les familles déportées depuis le ghetto de Terezin.
Le camp d'Auschwitz-Birkenau joua un rôle central dans le plan allemandd'extermination des Juifs d'Europe. En septembre 1941, à Auschwitz I, les SS testèrent pour la première fois le gaz Zyklon B comme instrument de meurtre de masse. Le "succès" de ces essais conduisit à l'adoption du Zyklon B pour tous les gazages menés à Auschwitz. Dans un premier temps, les SS gazèrent des prisonniers dans deux fermes qui avaient été converties en chambres à gaz. La chambre à gazprovisoire I commença à fonctionner en janvier 1942 et fut démantelée plus tard. La chambre à gaz provisoire II fonctionna de juin 1942 à l'automne 1944. Les SS jugèrent que ces installations n'étaient pas adaptées à l'échelle des meurtres qu'ils planifiaient. Quatre fours crématoires de grandes dimensions furent construits par des firmes allemandes entre mars et juin 1943. Chacun possédait troisparties : une zone de déshabillage, une grande chambre à gaz, et les fours crématoires proprement dits. Les SS poursuivirent les opérations de gazage à Auschwitz-Birkenau jusqu'en novembre 1944.
DEPORTATIONS VERS AUSCHWITZ 
 
A partir de l'été 1942, les trains arrivaient à Auschwitz-Birkenau pratiquement tous les jours, transportant des Juifs venant de pratiquement tous les pays d'Europe occupés...
tracking img