Argumentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’argumentation peut être directe ou indirecte.
1) argumentation directe : la défense d’une thèse est explicite, comme c’est le cas dans le dialogue ou dans l’essai.
2)argumentation indirecte : la défense de la thèse se fait de manière biaisée, notamment à travers un récit comme pour l’apologue (la thèse est sous-entendue)
'argumentationdirecte: son modèle est la démonstration: on enchaîne une suite de déduction d'un point de départ à une conclusion, de telle manière que le lecteur, pour peu qu'il ait admisle point de départ, doit nécessairement admettre la conclusion. En littérature, ce qui lui correspond c'est le raisonnement logique par lequel on cherche à convaincre.Bien entendu tout s'appuie sur le point de départ: tout raisonnement nécessaire est donc hypothético-déductif(= d'une hypothèse on déduit la nécessité d'une conclusion,géométrie d'Euclide). Mais, la démonstration ne triomphe que dans ce type de raisonnement. Tout ce qui n'est pas formel ne saurait donc être démontré, au sens absolu du terme.L'argumentation indirecte, au contraire, déploie un ensemble de procédés rationnels et oratoires que l'on doit mettre en oeuvre pour tenter de faire admettre par le lecteur unethèse probable, plausible, vraisemblable. On l'appelle indirecte car elle utilise d'autres moyens que le pur raisonnement logique, par exemple un dialogue, ou encore unrécit.
Dans le texte d'un auteur les deux aspects, convaincre et persuader, sont, le plus souvent étroitement imbriqués. Ils se distinguent en ce que celui qui cherche àconvaincre se tourne vers tous (universalité) et celui qui cherche à persuader s'adresse à l'émotion, aux sentiments, c'est à dire à chaque lecteur comme à un lecteur particulier.
tracking img